Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 11:38

 

 

 

 

24/06/14 (RFI)

 

La ville du centre de la RCA a été le théâtre de violences ce lundi 23 juin. Tout est parti d'un premier assaut près du village de Liwa, à une dizaine de kilomètres de la ville. Ce même village où une dizaine de personnes avaient été tuées le 12 juin dernier. La violence s'est ensuite propagée dans plusieurs quartiers de Bambari.

 

Tout a commencé avant l'aube ce lundi 23 juin. Un groupe d'anti-balaka attaque un campement peul à proximité du village de Liwa, faisant plus d'une quinzaine de morts.

 

Difficile de ne pas y voir une opération de représailles à la tuerie survenue le 12 juin, lorsque des jeunes venus de Bambari avaient tué une dizaine de chrétiens dans ce même village de Liwa.

 

A Bangui, les leaders anti-balaka, joints par RFI, rejettent toute responsabilité dans l'attaque de ce lundi. « Ces gens-là, on ne les maîtrise pas, on n'a aucun contact avec eux, on ne cautionne pas ce genre de chose », explique Sebastien Wenezoui, numéro deux du mouvement. « Ils ne doivent pas continuer à semer du désordre au nom des vrais anti-balaka », conclut-il.

 

Quoiqu'il en soit, quand la nouvelle de l'attaque du campement peul atteint Bambari dans la matinée, les esprits s'enflamment pendant plusieurs heures. Des musulmans et des éléments de la Seleka tentent une sortie en direction de Liwa mais ils sont pris à partie.

 

Plusieurs maisons sont incendiées et des personnes sont tuées dans plusieurs quartiers. Dans la soirée, personne ne se risquait à donner de bilan précis. Toute la journée en tout cas, les habitants des quartiers chrétiens ont afflué vers les sites religieux. « Au moins 6 000 personnes sont à l'évêché », expliquait à RFI en fin de journée une source religieuse. Les forces internationales, elles, se sont déployées pour prévenir une nouvelle flambée de violences.

 

http://www.rfi.fr/afrique/20140624-centrafrique-bambari-sous...

 

Centrafrique : Bambari sous très haute tension

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com