Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 15:15

 

 

 

 10 mai (ACAP) - Le Premier Ministre André Nzapayéke a reconnu le déficit de communication de son gouvernement, source de malentendu entre les acteurs de la transition, lors de son interpellation, vendredi 9 mai 2014 à Bangui.

 

L’interpellation du Premier ministre André Nzapayéké a pour objectif de débattre de l’actualité dominée plus particulièrement par la recrudescence de l’insécurité Sur cette question précise, le Premier ministre André Nzapayéké a fait savoir que le gouvernement a mis en place un comité regroupant les responsables de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA) et ceux de la mission militaire française en Centrafrique ‘Sangaris’ de se retrouver momentanément en vue d’évaluer l’ensemble de la situation sécuritaire dans le pays.

 

Au sujet de la question du réarmement des Forces Armées centrafricaines (FACA), le Premier ministre a porté à la connaissance des conseillers nationaux que les négociations sont en cours avec la communauté internationale en vue de sa reconstruction. S’agissant du désarmement des forces non conventionnelles, M. André Nzapayéké a renvoyé les conseillers nationaux aux dispositions contenues les Résolutions 21/21 et 21/27 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies.

 

Enfin, il a informé les conseillers nationaux de son intention de procéder à un léger remaniement technique de son gouvernement. Le Premier Ministre André Nzapayèke reviendra le lundi prochain devant cette même assemblée en vue de présenter la feuille de route de son gouvernement, feuille de route qu’il faut adapter au budget de l’année en cours.

Le Premier Ministre André Nzapayéké reconnait le déficit de communication de son gouvernement Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com