Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 12:15

 

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) 14/05/14 - La Banque mondiale, par le truchement des trois agences du système des Nations Unies (Unicef, Unfpa et Oms) a octroyé mardi au gouvernement centrafricain un financement de 7 700 000 000 CFA (sept milliards sept cent millions de francs Cfa). Ces conventions s'inscrivent dans le cadre des soins d'urgence en vue d'une assistance accrue aux populations affectées par la crise qui sévit dans le pays depuis plus d'un an.

 

Selon une source onusienne, ces accords signés seront exécutés dans différentes zones de la RCA. Ainsi l'OMS va réhabiliter les hôpitaux de Bouar, de Damara,de Bria et fournir des kits d'urgence pour tout le pays. Cependant l'Unfpa interviendra dans les préfectures de Nana Gribizi, de l'Ouham, Ouaka et Bangui. Elle procédera à l'achat des kits destinés à la santé de la reproduction.

 

L'Unicef, quant à elle, réhabilitera 50 formations sanitaires dans le pays tout en les approvisionnant avec des kits obstétricaux, de nutrition ainsi que des moustiquaires imprégnées. « Le gouvernement a demandé et obtenu de la Banque mondiale la restructuration du projet d'appui au système de santé en vue d'intégrer la dimension urgence. La Banque mondiale, consciente des désastres humanitaires vécus par la population centrafricaine, a alloué environ 15 millions de dollars américains » s'est félicité le Premier ministre, parrain de la cérémonie de signatures de ces trois contrats.

 

« Chaque accord a été élaboré selon le mandant respectif de chaque agence du système des Nations unies laquelle va sous-traiter avec les ONG opérant sur le terrain », a précisé le chef du gouvernement. M. Nzapayéké a interpellé la conscience de tout un chacun expliquant que « le pays étant vaste et les besoins immenses, il faut veiller à éviter le doublon ».

 

Les trois conventions ont été signées par la ministre de la Santé Dr Marguerite Samba-Maliavo avec l'Unicef représentée par Judith Leveillé, l'OMS par Dr Mamadou Lamine Koné et l'Unfpa par Boni Ouattara Edith.

La Banque mondiale relance le projet d'appui au système de santé en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com