Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 16:49

 

 

 

 

L'ONU condamne le meurtre de Camille Lepage en Centrafrique

 

14/05/14 (La Voix de l'Amérique )

 

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont exprimé leurs condoléances à la famille de la journaliste indépendante tuée en République Centrafricaine (RCA), et au gouvernement français.

 

L'Elysée a annoncé mardi soir l’assassinat en Centrafrique de Camille Lepage, une photojournaliste de 26 ans.

 

Dans leur communiqué, les membres du Conseil ont rappelé que, conformément au droit international humanitaire, « les journalistes, les professionnels des médias et le personnel associé participant à des missions professionnelles périlleuses dans des zones de conflit armé sont généralement considérés comme des civils et doivent être respectés et protégés en tant que tels ». Toutes les parties à un conflit armé doivent respecter pleinement leurs obligations en vertu du droit international humanitaire, ont-ils ajouté.

 

Les responsables de l'assassinat en seront tenus responsables, affirme l’ONU, appelant le gouvernement centrafricain à éclaircir rapidement l’affaire, et à traduire les coupables en justice.

 

La dépouille de Mme Lepage été découverte lors d’une patrouille de la force Sangaris, à l’occasion d’un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments anti-balaka, dans la région de Bouar, précise la présidence de la République française.

 

Selon Libération, qui cite l’état-major des armées, le corps de la journaliste se trouvait à l'intérieur d'un pick-up avec d’autres corps inanimés.

 

http://www.lavoixdelamerique.com/content/lonu-condamne-le-me...

 

 

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne fermement le meurtre d'une journaliste française en Centrafrique

 

NEW YORK (Nations Unies) 14/05/14 (Xinhua) - Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fermement condamné mardi l'assassinat d'une journaliste française en République centrafricaine (RCA) et demandé à ce que les meurtriers soient traduits en justice.

 

Dans un communiqué de presse publié à New York, le Conseil de sécurité, qui compte 15 membres, a réitéré que "conformément au droit humanitaire international, les journalistes, les professionnels des médias et le personnel associé qui accomplissent des missions professionnelles dangereuses dans des zones de conflit armé sont généralement considérés comme des civils et doivent être respectés et protégés comme tels". Camille Lepage, photographe française âgée de 26 ans, a été assassinée dans l'ouest de la République centrafricaine, non loin de la frontière avec le Cameroun.

 

Selon un communiqué publié par la présidence française mardi, le corps de Mme Lepage a été retrouvé par des casques bleus français à bord d'un véhicule conduit par des combattants du mouvement anti-Balaka à majorité chrétienne. Le 6 mai, la photographe avait indiqué sur twitter qu'elle voyageait avec des combattants anti-Balaka dans l'ouest de la RCA.

 

Les membres du Conseil ont exprimé leurs condoléances à la famille de Mme Lepage et au gouvernement français, en insistant sur le fait que "les auteurs de l'assassinat doivent être tenus pour responsables". Tout en appelant le gouvernement de transition de la RCA à ouvrir promptement une enquête sur l'incident et à traduire les coupables en justice, le Conseil a renouvelé sa demande selon laquelle toutes les parties impliquées dans un conflit armé doivent respecter pleinement les obligations qui leur incombent, en vertu du droit humanitaire international, dont celle liée à la protection des civils dans les conflits armés".

 

Par ailleurs, l'organe le plus puissant de l'ONU, qui déplore la poursuite des violences et des effusions de sang en RCA, a réaffirmé soutenir pleinement la Mission de soutien international à la République centrafricaine (MISCA) dirigée par l'Union africaine et appuyée par les forces françaises et de l'UE, et a appelé toutes les parties prenantes à coopérer pleinement avec la mission. 

Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne fermement le meurtre d'une journaliste française en Centrafrique
Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne fermement le meurtre d'une journaliste française en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com