Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 14:04

 

 

 

Bureau Politique

 

Secrétariat Général N°________MLPC/BP/SG/014

 

 

                                                       DECLARATION

 

Le seuil des cent jours de Madame Catherine SAMBA-PANZA à la tête de notre pays, en qualité de Chef d’Etat de la Transition, vient d’être franchi. A cette occasion, la Présidente de Transition s’est adressée à la Nation, lors d’une communication solennelle au siège du Conseil National de Transition, pour son bilan d’étape.

 

Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain salue cette initiative, qui est une première dans notre pays et qui gagnerait à être pérennisée, afin que ce devoir de compte rendu à notre peuple devienne un élément de consolidation de la gouvernance de la République.

 

Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain rappelle que la transition politique en cours s’inscrit dans le cadre de la Charte Constitutionnelle de Transition, qui a voté une Feuille de route aux objectifs clairement indiqués. Il s’agit de :

 

- la restauration de la sécurité et la consolidation de la paix sur l’ensemble du territoire national;

 

- l’assistance humanitaire aux populations sinistrées, déplacées et réfugiées afin d’assurer leur retour rapide dans leurs communautés de base ;

 

- la restauration de l’autorité de l’Etat afin de garantir un retour à l’ordre constitutionnel et d’asseoir la bonne gouvernance des institutions ;

 

- et la relance économique, en créant les conditions de la relance du secteur productif et de la poursuite des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

 

Des efforts importants et indéniables ont été accomplis sur ces quatre fronts en trois mois d’activité. Cependant, force est de constater que la persistance de l’insécurité et son extension massive aux localités de nos provinces, avec très un niveau de cruauté inouïe, l’exposition continue des populations à la précarité dans les centres d’accueil, la poursuite de la délocalisation de nos compatriotes musulmans, la destruction en cours du cheptel bovin précédé par l’assassinat des éleveurs par des milices bien connues, et surtout le non désarmement de celles-ci, constituent des motifs de grande inquiétude quotidienne pour nos populations.

 

Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain constate face à cette situation, que la tâche qui reste à accomplir pour restaurer la sécurité et la paix dans notre pays est immense. C’est pourquoi, devant les difficultés objectives à ramener de façon durable la sécurité pour les populations et leurs biens d’une part et la paix entre les communautés d’autre part, le MLPC, résolument rangé aux côtés de notre peuple, appelle à l’union sacrée de tous les fils et de toutes les filles de notre pays pour l’atteinte des objectifs de la Feuille de route de la Transition.

 

A cet effet, il exhorte les Autorités de la Transition à créer les conditions de cette union sacrée et opérationnelle de toutes les forces vives de la nation, afin qu’ensemble nous œuvrions de façon déterminée pour la cause de la paix et de la sécurité dont le retour doit être notre obsession de tous les instants. Il y va de la survie du Peuple centrafricain et de la République une et indivisible.

 

Fait à Bangui, le 8 mai 2014

 

Pour le Bureau Politique

 

Le Président

 

Martin ZIGUELE

Déclaration du MLPC après le seuil des cent jours de Mme Catherine Samba-Panza

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com