Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 20:11

 

 

 

                                           ********************************************

 

C’est avec soulagement que le Directoire Politique de la Convention Républicaine pour le Progrès Social (CRPS) vient d’apprendre que le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies a adopté des sanctions à l’encontre du Général François BOZIZE, du Général Noureildine ADAM et de Monsieur Lévy YAKITE identifiés comme principaux commanditaires de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité commis contre les populations civiles sur le territoire centrafricain. Ces sanctions se traduisent par l’interdiction de voyager et le gel des avoirs financiers des sus- nommés.

 

Le Directoire Politique de la Convention Républicaine pour le Progrès Social qui a toujours demandé aux instances nationales et internationales de prendre des sanctions appropriées à l’égard des principaux responsables de la tragédie que vit le peuple centrafricain, se félicite de l’opiniâtreté et de la lucidité du Conseil de Sécurité et de la France qui ont réussi à faire passer ces sanctions.

 

Tout en approuvant cette démarche qui constitue un pas important et décisif dans la recherche de solution durable à la crise qui secoue la RCA, le Directoire Politique de la Convention Républicaine pour le Progrès Social demande au Conseil de Sécurité de l’ONU de prendre aussi en compte le volet pénal pour que les autres auteurs, coauteurs et complices (non expressément cités) des crimes odieux commis sur le territoire centrafricain puissent répondre de leurs actes et que les victimes soient soulagées par les sentences des juridictions nationales et internationales compétentes.

 

La justice, la paix et la réconciliation nationale ne seront possibles qu’à ce prix. Le Directoire Politique de la Convention Républicaine pour le Progrès Social demande à tous les Etats membres de l’Organisation des Nations Unies d’appliquer sans ambigüité les sanctions ainsi prononcées afin de contribuer à la restauration de la paix et de la sécurité en Centrafrique. Enfin, le Directoire Politique de la Convention Républicaine pour le Progrès Social exhorte les autorités de la transition à prendre toutes les dispositions en vue de la stricte application de ces sanctions.

 

Fait à Bangui, le 10 mai 2014

 

Pour le Président du Directoire Politique

 

P.O. Le Secrétaire National chargé des Relations avec les Organisations

 

Maurice LENGA

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CRPS RELATIF AUX SANCTIONS DU CONSEIL DE SECURITE CONTRE BOZIZE ET AUTRES

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com