Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 13:48

 

 

 

 

 

            Alors qu'on s'attendait à une amélioration de la situation sécuritaire, la ville de Bangui a été le mercredi 28 mai 2014  le théâtre de carnages ignobles à l'Eglise Notre Dame de Fatima entraînant la mort d'une vingtaine de personnes innocentes dont l'abbé Paul Emile NZALE  et d'une trentaine de blessés.

 

            Une vingtaine de personnes environ ont été enlevées et prises en otage. On ignore tout sur leur sort. Ces actes criminels qui couvrent d'infamie leurs auteurs, sont de nature à plonger notre pays dans l'abîme.

 

            La CRPS condamne avec force ces crimes sans nom perpétrés lâchement sur des populations civiles déplacées au sein d'une Eglise

.

            Elle comprend  la  réprobation et l'indignation générales de la population qui s'est exprimée dans les rues de Bangui.

 

            Elle condamne autant l'odieux assassinat au Km 5 le 25 mai 2014 des 3 jeunes musulmans dont les corps ont été mutilés,  et qui a sans doute servi de prétexte pour le déferlement de haine ayant conduit au carnage de l'Eglise Notre Dame de Fatima.

 

            Il s'agit  désormais d'un cycle infernal de vengeances alternées susceptibles de conduire le pays dans le chaos.

 

            La CRPS face à la gravité de la situation:

 

- Appelle la population au calme et présente ses condoléances les plus émues aux familles des victimes ainsi qu'au clergé centrafricain.

 

-Exprime sa compassion pour les blessés et leur souhaite une prompte guérison.

 

-Exige que la lumière soit faite sur ces crimes odieux et que leurs auteurs soient recherchés traduits en justice et sévèrement condamnés.

 

-Invite les Forces Internationales à procéder sans ambigüité  à l'exécution de la résolution 2127  du Conseil de Sécurité des Nations Unies leur conférant le mandat de désarmement concomitant  de toutes les milices armées.

 

-Demande aux Institutions de la Transition de tout mettre en œuvre afin que la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale à qui sont dévolues les missions régaliennes (renseignement et maintien de l'ordre) soient encadrées et équipées pour servir de force d'appoint  aux Forces Internationales.

 

-Réaffirme son attachement à la stabilité de toutes les institutions de la Transition comme gage de la cohésion politique et sociale indispensable à la  sortie de crise.

 

 

                                                                       Fait à Bangui le 30 mai 2094

 

                                                                                  Le Président

 

                                                                         Me   Nicolas  TIANGAYE

 

  COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CRPS RELATIF AUX MASSACRES DE FATIMA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com