Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 18:01

 

 

 

 

15/05/14 (AFP)

 

Une adolescente de 12 ans a été tuée par balle mercredi par un homme armé, qui a également blessé une fillette de six ans et un bébé à Boda, dans le sud de la Centrafrique, a indiqué jeudi la gendarmerie. Selon une source au sein de la gendarmerie, "une musulmane de 12 ans a été tuée mercredi et deux autres - une fillette de six ans et un bébé - ont été blessés par des tirs provenant d'une arme de chasse, au bord de la rivière Louamé à Boda".

 

Le drame s'est produit "alors qu'une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l'Administration du territoire Aristide Sokambi tentait une médiation entre musulmans et chrétiens", a précisé la source. "La délégation gouvernementale achevait de rencontrer les musulmans et s'employait à poursuivre les discussions avec les chrétiens, quand il y a eu une détonation", a-t-elle poursuivi. Boda, ville majoritairement chrétienne, vit une grave crise interconfessionnelle depuis la brève prise de pouvoir de la rébellion Séléka, à majorité musulmane, entre mars 2013 et janvier 2014.

 

A la fin du mois de janvier, au moment de la mise en déroute de la Séléka, les violences ont fait près de 100 morts dans cette ville minière située à 250 km au sud de Bangui. Environ 11.000 musulmans vivent à Boda. La présidente de transition centrafricaine Catherine Samba Panza avait exprimé dans une interview accordée à l'AFP vendredi sa préoccupation concernant cette ville, estimant toutefois que les violences étaient "essentiellement dues à des intérêts économiques et miniers qui ont amené ces communautés à se regarder en chiens de faïence".

 

Après la chute du chef de la Séléka Michel Djotodia en janvier, les populations musulmanes ont été victimes de nombreuses exactions, perpétrées notamment par les milices anti-balaka à dominante chrétienne, les poussant à l'exil. Plus de 80% des musulmans de Bangui ont déjà fui la capitale pour les régions Centre et Est ou pour les pays voisins. 

Centrafrique: une adolescente tuée et deux enfants blessés dans le Sud

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com