Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 11:37

 

 

 

Bangui: forces françaises et africaines "réagiront avec la plus grande détermination à toute prise à partie"

 

BANGUI AFP / 30 mai 2014 11h26 - Les forces française Sangaris et africaine Misca en Centrafrique réagiront avec la plus grande détermination à toute prise à partie de leurs soldats ou de menace contre des habitants de Bangui, annonce un communiqué diffusé vendredi par les forces internationales, confrontées à une nouvelle flambée de violences


Les forces Misca et Sangaris jugent préoccupante la situation pour les habitants de Bangui et lancent un appel au calme dans un communiqué adressé aux radios centrafricaines.

La force internationale réagira avec la plus grande détermination à toute prise à partie de ses soldats ou menace contre les habitants de la capitale, annoncent les militaires.

Afin d'éviter tout débordement, Misca et Sangaris ont déployé (...) un important dispositif dans la capitale mercredi soir après l'attaque meurtrière contre une église au cours de laquelle une quinzaine de personnes ont été tuées.


Banguissois, ne vous opposez pas aux mouvements de la force internationale. Ne construisez pas de barricades, ne gênez pas ses opérations, demandent la Misca et Sangaris.

La confusion régnait à Bangui vendredi matin. Deux personnes ont été tuées par balle et plusieurs autres grièvement blessées lors de manifestations réclamant le départ de la présidente de transition centrafricaine et du contingent burundais de la force africaine.


Plusieurs marches ont rassemblé des milliers de manifestants vendredi matin dans une capitale paralysée par des barricades érigées jusque dans le centre-ville.

Les manifestants ont des motivations multiples. Certains demandent le départ de la présidente de transition Catherine Samba-Panza, d'autres le départ de certaines forces militaires étrangères, notamment les Burundais de la Misca accusés par les manifestants de laisser faire les violences anti-chrétiennes, après l'attaque meurtrière contre une église mercredi, ou encore le désarmement du quartier à majorité musulmane du PK-5.



(©) Description : http://s.romandie.com/news/nbread.php?news=483040 

 

 

Centrafrique: deux manifestants tués par balle, plusieurs blessés

 

30/05/14(AFP)

 

Deux personnes ont été tuées par balle et plusieurs autres grièvement blessées à Bangui vendredi lors de manifestations réclamant le départ de la présidente de transition centrafricaine et du contingent burundais de la force africaine, selon des sources concordantes.

 

Deux personnes ont été tuées par balle, selon des témoignages de manifestants confirmés par une source militaire. Au moins trois autres personnes ont été blessées par balle, dont deux grièvement, ont été conduites à l'hôpital communautaire de Bangui, a constaté de son côté un journaliste de l'AFP.

 

Un des manifestants tués a été touché par balle, et plusieurs autres ont été blessés, au cours d'échauffourées avec des forces africaines de la Misca, dans le centre de Bangui, vendredi matin, a indiqué une source policière à l'AFP.

 

Plusieurs marches ont rassemblé des milliers de manifestants vendredi matin dans une capitale paralysée où il n'y a aucune circulation et où les boutiques ont fermé.

 

Les manifestants dont les motivations sont multiples, demandent le départ de la présidente de transition Catherine Samba-Panza, le départ de certaines forces militaires étrangères déployés dans le pays, notamment les Burundais accusés de laisser faire les violences anti-chrétiens, ou le désarmement du quartier à majorité musulmane du PK-5, selon les témoignages recueillis.

Centrafrique: deux manifestants tués par balle, plusieurs blessés
Centrafrique: deux manifestants tués par balle, plusieurs blessés

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com