Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 01:56

 

 

 

 

  DECLARATION RELATIVE A LA CREATION DE L’ACDP

 

- Considérant la situation qui prévaut dans notre pays depuis plus de deux décennies, caractérisée par les prises de pouvoir de l’Etat par la force et la violence armée, contraire aux principes démocratiques ;

 

- Considérant que depuis au moins une année, le pays est plongé dans un chaos indescriptible avec des crimes odieux et impunis, des viols, des destructions des biens publics et privés, des pillages avec des conséquences incalculables pour notre peuple meurtri et vivant dans des conditions inhumaines ;

 

-Considérant que ces situations sont imputables à l’absence récurrente des régimes véritablement démocratiques en Centrafrique, au non respect des engagements pris, à la non prise en compte réelle des besoins de la population, et à la priorité accordée aux aspirations personnelles ;

 

- Considérant que les aspirations réelles des populations appellent plus que jamais le retour  à la paix et à la sécurité individuelle et collective, gages d’une reprise effective du travail dans tout le pays et des activités économiques ;

 

- Convaincus que seul un large mouvement, animé et soutenu par des partis et associations politiques, ouvert aux personnalités indépendantes et à la société civile est en mesure d’impulser une dynamique positive à opposer à la conquête du pouvoir de l’Etat par la force et au retour d’une gouvernance non démocratique ;

 

Les partis, les associations politiques, les personnalités indépendantes et les associations de la société civile soussignés :

 

- Décident de la création d’un cadre de réflexion et d’actions en vue d’une part de soulager la misère  des populations, d’autre part de proposer des alternatives crédibles sous forme de programme d’actions et d’équipes comprenant des patriotes décidés à apporter un changement positif au  bénéfice exclusif des populations. Ce cadre est dénommé « ALTERNATIVE CITOYENNE POUR LA DEMOCRATIE ET LA PAIX » en abrégé (ACDP) ;

 

- Réaffirment leur attachement à la Déclaration universelle des droits de l’homme, et à la Charte Africaine  des droits de l’homme et des peuples ainsi que leur détermination de lutter en vue de faire triompher ces idéaux ;

 

- Proclament leur attachement à la paix, à l’unité nationale et à l’intégrité du Centrafrique ;

 

- Soutiennent les autorités de la transition afin de retrouver la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire en vue d’organiser des élections libres, transparentes et crédibles.

 

Fait à Bangui, le 5 Avril 2014

 

Ont signé :

 

Noms des partis

Signatures

Action Républicaine pour le Progrès (ARP)

Gaston MACKOUZANGBA

 

Alliance pour la Démocratie et Progrès (ADP)

Clément BELIBANGA

 

Carrefour Démocratique Centrafricain pour le Développement (CDCAD)

Diane Prisca RENAZOU MANDABA

 

Front Patriotique pour le Progrès (FPP)

Alexandre GOUMBA

 

Mouvement pour la Démocratie, l’Indépendance et la Progrès Social(MDI)

Daniel NDITIFEI -BOYSEMBE

 

Parti Social Démocrate (PSD)

Enoch DERANT LAKOUE

 

 

ALTERNATIVE  CITOYENNE POUR LA DEMOCRATIE ET LA PAIX

                                                            (ACDP)

 

                                  Composition du bureau provisoire

 

Coordonateur : Enoch DERANT LAKOUE, Président du PSD

1er  Coordonateur adjoint : Alexandre GOUMBA, Président du FPP

2ème Coordonateur adjoint : Prisca RENAZOU, Présidente du CDCAD

Rapporteur- Porte parole : Clément BELIBANGA, Président de l’ADP

Trésorier : Daniel NDITIDEI- BOYSEMBE, Secrétaire du MDI

Responsable de la mobilisation : Gaston MACKOUZANGBA, Président de l’ARP

 

 

                                 Le Rapporteur –Porte parole

 

                                      Clément BELIBANGA

 

 

CHARTE

 

                                            PREAMBULE

 

Se fondant sur la déclaration relative à la création de l’Alternative Citoyenne pour la Démocratie et la Paix adoptée le 8 mars 2014,

 

- Convaincus que seul un large mouvement, animé et soutenu par des partis et associations politiques, ouvert aux personnalités indépendantes et à la société civile est en mesure d’impulser une dynamique positive à opposer à la conquête du pouvoir de l’Etat par la force et au retour d’une gouvernance non démocratique ;

 

Les partis, les associations politiques, les personnalités indépendantes et les associations de la société réunis au sein de l’Alternative citoyenne pour la démocratie et la paix décident d’adopter la présente Charte, qui stipule :

 

                                 Titre I : De la création et  du siège.

 

Article 1 : Il est créé un regroupement des partis et associations politiques, ouvert aux personnalités indépendantes et aux associations de la société civile dénommée  « Alternative Citoyenne pour la Démocratie et la Paix », en abrégé ACDP.

 

Article 2 : L’Alternative Citoyenne pour la Démocratie et la Paix est un  cadre de réflexion et d’actions en vue d’atteindre les objectifs que les partis, les associations politiques, les personnalités indépendantes et la société civile membres se sont fixés.

 

Article 3 : Le siège de l’Alternative Citoyenne pour la Démocratie et la Paix est fixé à Bangui et peut être transféré en un autre lieu du territoire centrafricain à la demande de ses membres.

 

                                 Titre II : Des objectifs

 

Article 4 : L’Alternative Citoyenne pour la Démocratie et la Paix a pour objectifs de :

 

- Mener des actions en faveur de la paix, de  la sécurité et  de l’unité nationale ;

- Mener des réflexions et des actions pour soulager la misère  des populations ;

- proposer des alternatives crédibles sous forme de programme d’actions et d’équipes comprenant des patriotes décidés à apporter un changement positif au  bénéfice exclusif des populations.

-Soutenir les initiatives en faveur de la restauration de la sécurité et de la paix sur toute l’étendue du territoire en vue du renforcement de la démocratie et de l’organisation des élections libres, transparentes et crédibles.

 

                               Titre III :    De la composition de l’ ACDP

 

Article 5 : Sont membres de l’ACDP, les partis, les associations politiques, les personnalités indépendantes et les associations de la  société civile signataires de la déclaration relative à la création de l’ACDP.

 

Peuvent devenir membres de l’ACDP  les partis, associations politiques, personnalités indépendants et les associations de la société civile qui partagent les mêmes objectifs.       

                            Titre IV : De l’adhésion, de la démission et de l’exclusion

 

 Article 6 : L’adhésion à l’ACDP se fait au moyen d’une demande motivée du parti, de l’association ou de la personnalité indépendante adressé au coordonateur.

 

S’agissant d’un parti ou d’une association, cette demande en précise l’organisation structurelle, les objectifs et ses signes distinctifs.

 

Une fois la candidature admise, le candidat procède à la signature de la présente charte.

 

Article 7 : La candidature est approuvée  ou rejetée par le bureau de l’ACDP.

Article 8 : La démission se fait par lettre.

Article 9 : L’exclusion est prononcée par le bureau et notifiée à la structure ou à l’intéressé

                             Titre V : Des ressources

 

Article 10 : Les ressources de l’ACDP proviennent :

 - des cotisations des membres

-  des dons et legs

- des subventions directes

 

                            Titre VI : De l’organisation et du fonctionnement

 

Article 11 : Les organes dirigeants de l’ACDP sont :

  • Le bureau
  • L’assemblée générale
  •  

Article 12 : Du bureau

 

Le bureau est l’organe exécutif de l’ACDP. Il se réunit  une fois tous les quinze jours.

Toutefois le coordonnateur en exercice peut, à tout moment, convoquer le bureau.

 

Sa composition est comme suit :

Un coordonateur

Deux coordonnateurs adjoints

Un rapporteur - porte parole

Un rapporteur adjoint

Un trésorier général

Un responsable de la mobilisation

 

Article 13 : De l’assemblée générale

 

Elle est l’organe suprême de l’ACDP et en fixe les grandes orientations

L’assemblée générale est composée des membres de l’ACDP. Elle se réunit au moins tous les deux  mois sur convocation du bureau. L’ordre du jour est fixé par le bureau.

 

Article 14 : Mandats des membres du bureau

 

- Le mandat du coordonateur est de six mois  renouvelable une fois

- Le mandat des autres membres du bureau est de un an renouvelable une fois.

 

Article 15: Des commissions.

 

L’ACDP peut créer des commissions sur des domaines qu’elle juge nécessaire.

 

                                Titre VI I : Durée, dissolution, révision

 

Article16 : de la durée

La durée de l’ACDP est illimitée

Article 17 : de la dissolution

La dissolution est prononcée à la demande des trois quarts des  membres. Dans ce cas il est fait référence à la loi sur les associations.

Article 18 : de la révision

La révision de cette charte se fait à la demande des 2/3 de ses membres

 

                                  Titre VIII : Règlement intérieur

 

Article 19 : Un règlement intérieur définira l’application de certains articles

                                   

Titre IX : Dispositions finales

 

Article 20 : La présente charte prend effet à compter de la date de sa signature

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com