Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 12:19

 

 

 

 

 

 

(BBC Afrique) 22/04/14

 

Les corps de quatre civils ont été ramassés par les volontaires de la Croix-Rouge locale suite aux affrontements qui ont eu lieu dans la journée de samedi.

 

Selon plusieurs témoins, les combats entre les ex-rebelles de la coalition Seleka et les milices anti-balakas ont eu lieu à quatre kilomètres de la ville.

 

Il pourrait y avoir des morts supplémentaires car les volontaires de la Croix-Rouge n’ont pu se rendre dans les périphéries de la ville où les combats se sont déroulés de même que plusieurs blessés demeurés en brousse n’ont pas pu se faire soigner.

 

Les échanges de tirs ont encore repris ce dimanche jusqu’en début d’après-midi, le nouveau bilan suite à cette reprise n’était pas encore disponible.

 

Pris de panique, de nombreux habitants ont déserté la ville.

 

Environ 2000 d’entre eux ont trouvé refuge au sein de la mission catholique tandis que d’autres ont fui dans les champs où ils sont exposés à tous les risques en cette période de saison pluvieuse.

 

combats entre Selekas et anti-balakas

 

Depuis le début de la semaine, des combats opposent les ex-rebelles de la Seleka aux anti-balakas.

 

Les Seleka ont le contrôle de la ville depuis un an déjà tandis que les anti-balakas veulent les en déloger, et ce, malgré la présence des soldats de la force africaine déployée dans la ville.

 

Les combats de ce week-end font suite à ceux du début de la semaine opposant les mêmes belligérants et qui ont fait une quinzaine de tués.

 

Ces incidents meurtriers qui se sont déjà déroulés ces deux dernières semaines dans plusieurs localités du pays démontrent une fois de plus la difficulté des forces internationales à pacifier ce pays plongé dans la violence depuis plus d’un an.

 

Plusieurs voix s’élèvent déjà pour demander le réarmement des Forces Armées Centrafricaines alors que le pays subit un embargo en matière d’armes imposé par les nations Unies.

 

Demande réitérée par l’Archevêque de Bangui Monseigneur Dieudonné Nzapalainga dans son message à l’occasion de la fête de Pâques.

 

« Il convient le plus rapidement de refonder les forces de défense et de sécurité de notre pays, les rééquiper et leur faire jouer tout leur rôle » a-t-il dit.

 

 

http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2014/04/140420_car_dekoa...

RCA: 4 tués à Dékoa

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com