Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 16:33

 

 

 

Le Bureau Politique du MLPC réagit aux accusations répétées du SG par intérim du KNK Bertin BEA, contre son président Martin ZIGUELE

 

 

 

 

                 M.L.P.C

Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain

Justice – Liberté – Travail

 Membre de l’Internationale Socialiste

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                       

 

 Bureau Politique

Secrétariat Général

N°________MLPC/BP/SG/014

                                               

Communiqué de presse

 

Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ce qui suit :

 

Depuis quelques temps, une lamentable campagne d’accusation grotesque et sans fondement est menée tambour battant contre le MLPC et son Président Monsieur Martin  ZIGUELE par une tendance en déconfiture du KNK constituée des nostalgiques du passé dont le porte–flambeau Monsieur Bertin BEA, bien connu comme transhumant politique de tous les temps, nommé par défaut, « Secrétaire Général  par intérim du KNK ».

 

Il s’agit en réalité d’une entreprise visant à déstabiliser le MLPC par des attaques personnelles gratuites contre son Président Martin  ZIGUELE  et les leaders de l’ancienne Opposition Démocratique  au régime du Général François Bozizé en les accusant sans preuve aucune d’avoir porté la Coalition SELEKA  au pouvoir alors qu’il n’est un secret pour personne que c’est bien en raison de la surdité et de la roublardise permanente de ce dernier qu’il a perdu le pouvoir.

 

Monsieur Bertin  BEA, notoirement connu comme personnage sulfureux et engagé dans une recherche  éperdue d’un strapontin comme dans ses habitudes de complexé, passe le plus clair de son temps à vilipender le MLPC et son Président.  Se faisant le porte-flambeau de cette lamentable campagne organisée par un groupuscule  de transhumants politiques et financée par le Président déchu François Bozizé, Monsieur Bertin BEA feint d’oublier que c’est grâce au régime MLPC qu’il se prévaut aujourd’hui du statut d’« ancien ministre » alors qu’en dix ans de pouvoir, François Bozizé n’a jamais pensé à lui pour faire partie d’un de ses nombreux gouvernements.

 

Il s’obstine à faire le procès sans fondement du MLPC et certains Partis Politiques de l’ancienne Opposition Démocratique, alors que la formation politique dont il se réclame, le KNK, a servi sans scrupule les trois  (3) Gouvernements de la Transition avant la démission du Chef de l’Etat de Transition Michel DJOTODIA.

 

Le Bureau Politique du MLPC observe avec mépris que Monsieur Bertin BEA s’est manifestement lancé dans une recherche effrénée de poste et n’est guidé que par des soucis d’ordre bassement alimentaires, conjoncture oblige !

 

Il doit cependant comprendre une fois pour toutes que quelle que soit la longueur de la nuit, le jour apparaitra et la vérité jaillira.

 

Le  MLPC et son leader n’ont  jamais « opéré un Coup d’Etat avec l’appui de quelques mercenaires étrangers que ce soient pour se hisser au pouvoir et assurer la promotion de la dictature et  la médiocrité qui ont conduit notre pays à la guerre pour laquelle les auteurs, co-auteurs et complices devront  répondre bientôt de leurs  actes devant la Cour Pénale Internationale (CPI) ». C’est en revanche bel et bien au sein du parti dont Monsieur Bertin BEA dispute les restes et sans doute ailleurs, que se trouvent les vrais auteurs, vrais co-auteurs et complices des exactions et graves violations de droits humains et nombreux crimes de guerre et crimes contre l’humanité qui doivent être recherchés et retrouvés afin qu’ils répondent de leurs forfaits.

 

S’agissant du MLPC, très préoccupé qu’il est par la recherche des solutions idoines de sortie de la crise Centrafricaine, son Bureau Politique exhorte ceux des compatriotes épris de paix qui partagent les valeurs de justice et de progrès, à le rejoindre pour qu’ensemble ils agissent afin de sortir nos populations de cette souffrance et du chaos entretenus à dessein par le Président déchu le Général  François Bozizé et ses partisans.

 

En attendant la tenue très prochaine de la conférence de presse que compte tenir le MLPC et les partis et associations Politiques de l’Alliance  des Forces Démocratiques  pour la Transition  (AFDT) sur cette campagne lamentable d’accusation et de déstabilisation,

 

Le Bureau Politique du MLPC se réserve le droit de saisir la justice.

 

 

Pour le Bureau Politique

Le 2ème Vice Président

 

 

   Jacquesson  MAZETTE

 

 

 

Le MLPC remonte les bretelles au SG par intérim du KNK Bertin BEA
Le MLPC remonte les bretelles au SG par intérim du KNK Bertin BEA
Le MLPC remonte les bretelles au SG par intérim du KNK Bertin BEA
Le MLPC remonte les bretelles au SG par intérim du KNK Bertin BEA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com