Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 13:20

 

 

 

 

 

http://www.alterinfo.net/     04/04/2014

 

La Norvège ne va pas contribuer des troupes à la force de maintien de la paix de l'Union européenne ( UE) en République centrafricaine (RCA), a déclaré vendredi un diplomate de haut rang au ministère norvégien des Affaires étrangères. 


"La Norvège n'a pas de possibilité de hiérarchiser une contribution militaire à la force de l'UE en République centrafricaine", a affirmé Baard Glad Pedersen, secrétaire d'Etat au ministère des Affaires étrangères, comme cité par l'agence de presse norvégienne NTB. 


Le Conseil de sécurité des Nations Unies n'a pas encore pris une décision formelle sur la prise en charge de la force de l'Union africaine dans le pays africain déchiré par la violence et il est donc trop tôt pour se prononcer sur une éventuelle contribution de la Norvège, a déclaré M. Pedersen. 


Tourmentée par des décennies d'instabilité et de combats, la Centrafrique a connu une recrudescence de la violence en décembre dernier lors que les rebelles Séléka ont lancé une série d'attaques jusqu'à mars où le président François Bozizé a été contraint de fuir la ville.

 
La Centrafrique est confrontée à une situation humanitaire désastreuse qui affecte quelque 4,6 millions de personnes. 


Au début de décembre 2013, le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé le déploiement de 2.000 soldats français et 6.000 soldats africains pour rétablir l'ordre à Bangui, qui jusqu'à présent n'ont réussi à mettre fin au conflit. 


Après de nombreux retards, l'UE a lancé une force de maintien de la paix pour la Centrafrique, le 1er avril après les offres de l'aide de dernière minute venues de certains gouvernements de l'UE. 


La puissante force de 1.000 soldats de l'UE permettra de renforcer l'Union africaine et les troupes françaises pour rétablir l'ordre dans ce pays enclavé et pauvre où la violence a fait des milliers de morts.

 
La force de l'UE restera dans le pays africain pour un maximum de six mois pour assurer la sécurité à Bangui et à l'aéroport de Bangui, où environ 70.000 personnes vivent dans des conditions désastreuses. 


La France a exhorté ses partenaires de l'UE à faire plus pour aider à résoudre la crise dans son ancienne colonie. 



http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-04/05/content_32008680.htm

La Norvège refuse d'envoyer ses troupes en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com