Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 13:38

 

 

 

 

LONDRES, 02/04/14 (Xinhua) -- La Grande-Bretagne a exhorté mardi la communauté internationale à un soutien international accru pour faire face à la crise en Centrafrique, avant le sommet UE-Afrique à Bruxelles, au cours duquel le conflit centrafricain sera à l'ordre du jour.

 

"La communauté internationale doit prendre davantage de mesures pour aider les hommes, les femmes et les enfants touchés", a indiqué la ministre britannique du Développement international Lynne Featherstone, indiquant que la situation est "de plus en plus désespérée" en Centrafrique.

 

La Grande-Bretagne va fournir des graines, des outils agricoles et la protection aux personnes atteintes par la crise, a annoncé mardi le Département britannique en charge du Développement international (DFID).

 

Le DFID a fourni une nouvelle aide de six millions de livres sterling (9,96 millions de dollars américains), portant ainsi la contribution britannique directe à un total de 18 millions de livres sterling (29,9 millions de dollars américains) en 2014, auquel s'ajoutent les fonds engagés via l'UE et l'ONU, a annoncé le DFID.

 

Un total de quatre millions de livres sterling (6,6 millions de dollars américains) de cette aide financière sera donné à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour les graines et les outils, afin d'augmenter la production agricole et de réduire la crise alimentaire en Centrafrique, pendant la saison des plantations, de mars à mai.

 

Le deux millions de livres sterling restants seront versé à l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), afin de suivre et de faire un rapport sur les communautés sous la menace immédiate de la violence et de l'exploitation, et vise notamment à protéger les femmes et les filles contre les violences sexuelles, selon le DFID.

 

D'après les statistiques de l'ONU, la violence en Centrafrique a poussé 290.000 personnes à fuir dans des pays voisins. Le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du pays africain en crise est également élevé, avec 650.000 personnes, dont 232.000 à Bangui, la capitale.

 

La nouvelle aide financière britannique intervient à la veille du sommet UE-Afrique, qui sera tenu à Bruxelles les 2 et 3 avril.

La Grande-Bretagne exhorte à un soutien international accru pour faire face à la crise centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com