Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 02:13

 

 

 

 

http://www.maghrebnaute.com/   Publié le 02.04.2014, 15h26

 

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra a insisté à Bruxelles sur les crimes "abominables", commis contre la minorité de confession musulmane en République centrafricaine, affirmant que ces crimes ont alerté la communauté internationale sur la nécessité d’une intervention "sérieuse" et "musclée" afin d’éviter une dimension "génocidaire" à la crise prévalant dans ce pays.

 

M. Lamamra, qui s’exprimait aux journalistes en marge de la conférence internationale sur la prévention aux génocides dont les travaux étaient clôturés mardi en fin de journée à Bruxelles, a également affirmé que s’agissant de la crise secouant ce pays africain, la communauté internationale doit "se mobiliser avant qu’il ne soit trop tard", soulignant à ce propos qu’elle (la communauté internationale) "n’a pas toujours été prompte à réagir vite et bien comme au Rwanda où une force onusienne était déployée avant, pendant et après le génocide, mais elle n’avait pas pu s’opposer au génocide",  l’Algérie a récemment évacué deux familles algériennes qui étaient installées depuis longtemps au Centrafrique.

 

Interrogé sur le rôle de l’Algérie dans les efforts visant à trouver une solution au conflit dans ce pays, le ministre a indiqué que les forces aériennes de l’Armée nationale populaire (ANP) ont assuré une partie du transport des troupes africaines de maintien de la paix. 

 

"C’est dans ce créneau que nous travaillons et il s’agit d’une contribution qualitative importante dans la mesure où les troupes ne manquent pas en Afrique, mais, la mobilité stratégique est extrêmement importante et  l’Algérie l’a déjà fait en transportant des forces burundaises et ougandaises en Somalie dans des conditions difficiles", a-t-il encore précisé.

 

Les forces aériennes de l’ANP contribueront également, a-t-il ajouté, à transporter des unités de la police du Burundi vers Bangui, selon le ministre.

Centrafrique : l'Algérie appelle à une mobilisation internationale

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com