Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 23:51

 

 

 

 

 

Par Rédaction The Associated Press

 

BANGUI, République centrafricaine - 21 avril 2014 | 13:59 – Des affrontements entre une milice chrétienne et des soldats français ont fait plusieurs morts en République centrafricaine, selon un témoin.

 

Une milice chrétienne et d’anciens membres d’un groupe de rebelles musulmans se livraient bataille à Grimari, dans le centre du pays, dimanche, lorsque les forces françaises sont arrivées, a relaté Dimanche Ngodi, un responsable de la ville.

 

Les soldats français ont tenté d’intervenir, mais on leur a tiré dessus. Ils ont alors pris les militants chrétiens en chasse et tué plusieurs d’entre eux. Selon Dimanche Ngodi, la plupart des victimes étaient armées, sauf trois.

 

Le capitaine Sébastien Isern, un porte-parole de l’armée française, a signalé que des patrouilles avaient lieu fréquemment dans la ville de Grimari.

 

Il n’a pu fournir un bilan des victimes, se contentant de mentionner que les belligérants avaient été «neutralisés».

 

Les violences interconfessionnelles durent depuis mars dernier en République centrafricaine, à la suite du coup d’État qui a porté la coalition Séléka — à majorité musulmane — au pouvoir.

 

Les membres de la coalition ont été accusés d’avoir violé, torturé et tué des civils, en particulier les chrétiens. Des milices chrétiennes ont alors fait leur apparition pour riposter aux attaques.

 

La ville de Grimari a récemment été le théâtre de plusieurs heurts entre les deux camps, ce qui a provoqué la fuite de plusieurs habitants.

 

Des troupes françaises ont été déployées dans la région pour tenter de ramener le calme.

 

 

Centrafrique: opération de relocalisation des musulmans du PK12

 

par RFI  21-04-2014 à 20:47

 

 

Cette opération est la première en République centrafricaine (RCA) depuis que les anti-balaka ont déclaré la guerre aux musulmans. Une équipe du Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) ainsi que plusieurs acteurs humanitaires ont commencé, ce lundi 21 avril, à regrouper des déplacés sur un site à Bambari, à environ 400 kilomètres au nord-est de Bangui, la capitale.

 

C'est une opération qui ne concerne, pour l'instant, que quelque 93 personnes déplacées. Dans le passé, les musulmans qui tentaient d'échapper aux violences se réfugiaient dans les pays voisins, notamment au Tchad et au Cameroun.

 

Il s’agit d’une opération pilote, appelée à se généraliser en territoire centrafricain. C'est le souhait des organisateurs de ce regroupement à Bambari. Mais pour Josep Zapater, coordinateur au HCR, il n'est pas question de fixer définitivement à Bambari ces populations :

 

« Il y a des mesures d’assistance, d’hébergement et des protections pour ces populations que nous prenons en charge car, comme vous le savez, les autorités et l’Etat se trouvent en situation de faiblesse et en manque de ressources. Nous allons donc soutenir tous ces efforts pour que la population ne soit pas une charge, ni pour la population locale ni pour les autorités locales, ce qui ne veut pas dire qu'on cherche à fixer la population dans le long terme», explique Josep Zapater.

 

Une opération de regroupement dénoncée par Antoinette Montaigne, ministre en charge de la Réconciliation. Elle aurait préféré être associée à la décision. « J'ai beau être membre du gouvernement, personne ne m'a contactée en tant que ministre de la Réconciliation pour voir ce que je peux faire. Nous, nous constatons simplement que la communauté internationale déplace les populations musulmanes tantôt à l’extérieur du pays, tantôt à l’intérieur du pays, constituant de facto les prémices de la division alléguées de notre pays », a déclaré la ministre.

 

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), le pays compte quelque 650 000 déplacés depuis le début de la crise.

Centrafrique : heurts entre soldats et chrétiens
Centrafrique : heurts entre soldats et chrétiens

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com