Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 17:03

 

 

 

 

 

APA-Bangui2014-03-10 15:06:13 (Centrafrique) -

 

Une semaine après les multiples appels à la reprise lancés le 28 février par la ministre de l’Education nationale, la Fédération de l’Association des parents d’élèves de Centrafrique (FNAPEC) et la centrale syndicale des enseignants pour la réouverture des classes le 3 mars, la reprises des cours était très mitigée, lundi matin à Bangui, a constaté APA.


Ainsi les cours se déroulaient normalement dans les écoles primaires placées sous le contrôle du projet Unicef-Cordaid. Il s'agit de l'Ecole Lakouanga dans le 2è arrondissement, de l'Ecole Ndrès dans le 4è arrondissement, de l'Ecole Benz VI dans le 5è arrondissement et l'Ecole Combattant dans le 8è arrondissement de Bangui.

Par contre, à l'Ecole Pétévo, dans le 6è arrondissement où sont basées les troupes burundaises de la Misca et à l'Ecole centre-ville Garçons, dans le 1er arrondissement, occupée par les Camerounais de la Misca, en passant par l'Ecole Malimaka, dans le 5è arrondissement, il n'y avait personne dans les salles de classe et cours de récréation.

 
Dans l'enceinte de l'Ecole centre-ville Filles, on a cependant noté la présence de quelques élèves et à l'école Marthe Azoumi, il y avait la directrice. C'est le seul membre du corps enseignant vu à son poste.


‘'La majorité des enseignants sont sur les sites des déplacés internes, fuyant la violence'', a-t-elle confié à APA, avant d'ajouter que c'est ce qui justifie la non reprise des cours dans son établissement.


''Les enfants ont peur des Séléka, c'est pourquoi ils ne sont venus nombreux aujourd'hui. Les enseignants ne sont pas venus de peur de mourir parce qu'il n'y a pas de sécurité dans la capitale'', a, pour sa part, dit un des élèves rencontrés.

Reprise timide des cours à Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com