Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 20:56

 

 

 

 

27/03/2014 à 18:25 Par Jeune Afrique

 

Sans ressources, la Centrafrique ne peut plus payer ses fonctionnaires. Pour l'instant, seul le président congolais Denis Sassou Nguesso a effectivement contribué au budget du pays.

 

Comment réunir les fonds nécessaires au paiement des salaires des fonctionnaires (6 millions d'euros par mois) ? Largement privée de ressources fiscales et douanières, la Centrafrique continue de dépendre de la communauté internationale. Problème : entre la promesse d'une aide et son versement, il y a un pas qu'aucune institution n'a franchi. L'aide de 81 millions d'euros annoncée le 14 mars par l'Union européenne est par exemple ciblée et non budgétaire.

 

"À ce jour, seul le Congolais Denis Sassou Nguesso a versé de l'argent", assure une source diplomatique. Catherine Samba-Panza, la présidente, est donc contrainte de démarcher ses pairs de la sous-région. Le 5 mars, l'Angola lui a officiellement promis 10 millions de dollars, plus une rallonge de 20 millions sous forme de prêt. Et elle ne désespère pas d'obtenir une avance sur les fonds promis par la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac). Les 18 et 19 mars, à Libreville, elle en a parlé au président Ali Bongo Ondimba, qui, dit-on, se serait montré "réceptif".

Lu pour vous : Centrafrique : Samba-Panza appelle à l'aide

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com