Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 16:36

 

 

 

 

Bangui, 22 mars (ACAP) - Le Directeur général par intérim de la Société de Distribution en Eau En Centrafrique, Pierre Alfred Lébaramo a reconnu que d’énormes potentialités en eau de surface qui est de 47 milliards de millimètres par an, demeurent inexploitées en matière hydroélectrique par les opérateurs économiques, afin de promouvoir au développement du pays, lors de la 22ème édition de la Journée Mondiale de l’Eau sur le thème « Eau et énergie », vendredi 21 mars 2014 à Bangui.

 

Le but de cette journée instituée par le système des Nations-Unies en 1992, est d’attirer l’attention des décideurs, et de sensibiliser la population de basse couche de se mobiliser autour du secteur de l’eau, son superficie et sa gestion durable pour le développement du pays.

   
Selon lui, malgré l’abondance pluviométrique, seules les chutes de Boali et la centrale hydroélectrique sur le cours d’eau de Mobayi en République Démocratie du Congo (RDC) fournissent de l’énergie de manière insignifiante aux centrafricains. 
  
Aussi, il a fait constater que nonobstant la libéralisation du secteur électricité par le gouvernement centrafricain, aucun opérateur économique ne s’y intéresse. Ajoutant que les projets ficelés dans ce domaine par le ministère de l’Energie souffrent de financement. 
  
A l’issue de cette journée, les cadres et experts du ministère de l’Energie ont présenté des exposés entre autres sur l’historique de la Journée mondiale de l’Eau ; l’hydroélectricité et les ressources en eau en Centrafrique. 

Les potentialités en eau de surface en Centrafrique demeurent inexploitées par les opérateurs économiques

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com