Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 16:42

 

 

 

  

 

APA-Brazzaville (Congo) 2014-03-21 15:02:51

 

Le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, a appelé vendredi à Brazzaville les Centrafricains à « une véritable réconciliation nationale catalyseur de la mise en œuvre effective et consensuelle de la feuille de route de la transition dans le pays ».


Dans son discours à l'ouverture de la 4ème réunion du Groupe de contact sur la République centrafricaine en proie à une insécurité depuis mars 2013, il a fait remarquer que « face au naufrage collectif d'une nation, nul ne peut s'exonérer de la moindre responsabilité". 

 

D'où, a-t-il dit, "la nécessité et l'urgence, comme le recommande la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), d'une véritable réconciliation nationale qui doit servir de catalyseur à la mise en œuvre effective et consensuelle de la feuille de route de la transition ».


Il a fait remarquer qu'il « appartient d'abord aux 
Centrafricains de construire leur pays, de le sauver du danger, les apports extérieurs ne pouvant se substituer à l'appropriation par le peuple centrafricain de son destin».
 


Denis Sassou N'Guesso a saisi cette occasion pour se féliciter de « l'excellent partenariat instauré à l'occasion de cette crise entre la CEEAC et la Commission de l'Union africaine après avoir remercié tous les partenaires qui ont mobilisé leurs ressources en faveur de la Centrafrique ».


« Par leur élan de générosité, ces partenaires ont démontré que la solidarité internationale n'est pas un vain mot, que le peuple centrafricain n'est pas seul, que l'Afrique ne supporte pas seule le fardeau d'une situation qui peut engendrer des conséquences désastreuses pour la paix et la sécurité internationale », a encore dit le président congolais.


Après avoir déploré le climat de forte tension qui a aggravé la situation humanitaire dans le pays conduisant à la mise en place d'un nouvel exécutif, le chef de l'Etat congolais a salué « le travail formidable » que la Misca, déployée le 19 décembre dernier, a accompli sur le terrain avec l'appui de la force française Sangaris, pour ramener « la paix, la sécurité et la stabilité.


Le chef de l'Etat congolais, qui pense que c'est maintenant qu'il faut agir pour sortir la RCA de la crise multiforme qui la secoue, a fait remarquer qu'il ne « doute pas sur l'engagement de l'ensemble des partenaires de la RCA à faire le geste tant espéré, le geste salvateur pour aider un peuple guetté par le naufrage à retrouver le chemin de la normalité et de la dignité ».

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=511060#sthash.QMQx1MpM.dpuf

Les Centrafricains appelés à se réconcilier pour la mise en œuvre de la feuille de route de la transition

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com