Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 16:07

 

 

 

 

 

 

(APA 18/03/14)

 

APA-Bangui (Centrafrique) - Le ministre centrafricain de la Défense, le général Thomas Théophile Tchimangoua, a lancé mardi un appel demandant à toute la population centrafricaine notamment les habitants des quartiers 3è, 4è, 5è et 8è arrondissement de Bangui de « déposer les armes sans condition et d’attendre le programme de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR).

 

« Il est demandé à toute personne détentrice d'arme de guerre et qui les utilise contre d'autres personnes pour tuer, voire massacrer, de déposer les armes sans condition », a déclaré le général Tchimangoua.

 

Cette réaction fait suite à l'assassinat, lundi, au Km5, dans le 3è arrondissement de Bangui par des hommes armés, du caporal-chef du 3ème Bataillon d'infanterie territorial (BIT3) Ardoum Dewa.

 

« C'est avec beaucoup d'amertume et de peine que nous constatons tous les jours que des personnes sont tuées et des biens détruits » a-t-il déploré, menaçant « de traiter à partir de ce jour, tous les réfractaires à ce message comme un objectif militaire ».

 

Le général Tchimangoua a par ailleurs tendu la main aux forces étrangères pour une collaboration en vue de ramener définitivement la paix en Centrafrique.

 

Quelque 1 600 militaires français de l'opération Sangaris et 5 400 soldats africains de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca) travaillent ensemble à un retour définitif de la paix en Centrafrique.

Le ministre centrafricain de la Défense lance un appel au désarmement

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com