Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 01:13

 

 

 

 

 

De passage à Bangui ce 28 mars, Monsieur Vincent Mavoungou Bouybou Président du Parlement de la Communauté économique et financière de l’Afrique centrale (Cemac) a rencontré les responsables reconnus de la résistance Anti-Balaka alors que les médias étrangers, dans leur totalité, les dénigrent en les appelant : les auto- proclamés. Monsieur Mavoungou a insisté sur la réorganisation de la FACA pour l’existence d’une armée de la République Centrafricaine car, telle Armée tel État.

 

En deuxième lieu, M.Mavoungou a déclaré que les Anti-Balaka ne seront jamais des adversaires militaires des unités des Forces africaines qui viennent aider un pays dont les Anti-Balaka sont une composante .

 

Ces hommes, ces femmes, ce peuple qui s’est levé contre l’agression de la Centrafrique par la Séléka en décembre 2012 , les voici reconnus!

 

L’État centrafricain existe bel et bien par l’héroisme de son peuple et de ses dirigeants résistants. À l’égal de la France sous la direction du Général De Gaulle pendant la deuxième guerre mondiale.

 

Aujourd’hui le 28 mars 2014, la République Centrafricaine libre dispose d’ores et déjà d’une ossature de l’armée nationale et également d’un appareil de l’État. Tous les centrafricains, fils de Boganda et de Unité Dignité Travail , reconnaissent les hommes braves qui les ont libérés. Ils suivent la devise de Boganda! Ils protègent leur territoire entier au prix de leur sang.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com