Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 00:47

 

 

 

 


PARIS AFP / 30 mars 2014 22h44- Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a reconnu dimanche que le revers subi lors des élections municipales par les socialistes au pouvoir était un échec pour le gouvernement et a promis que ce message clair serait pleinement entendu.


Ces élections ont été marquées par la désaffection significative de celles et ceux qui nous ont fait confiance en mai et juin 2012, a-t-il déclaré. Elles sont l'occasion pour les citoyens d'adresser un message, ce message est clair, il doit être pleinement entendu, a ajouté le Premier ministre, qui pourrait perdre sa place lors d'un prochain remaniement.

L'échec des municipales est une responsabilité collective, j'y prends toute ma part, a ajouté le Premier ministre, qui cristallise les mécontentements depuis l'arrivée au pouvoir du président François Hollande il y a près de deux ans. Le chef de l'Etat comme son Premier ministre sont très impopulaires, ne recueillant qu'environ 20% d'opinions favorables.


Selon un sondage réalisé de jeudi à samedi par les instituts Ipsos et Steria, près de huit Français sur dix (79%) souhaitent un changement de Premier ministre en cas de remaniement. 

Un remaniement est réclamé par 86% des Français, et le départ de Jean-Marc Ayrault est souhaité sur tous les bords politiques, y compris par 69% des sympathisants socialistes. 


Comme nouveau Premier ministre, 32% des Français sont pour le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, 20% pour son collègue des Affaires étrangères Laurent Fabius et 19% pour la maire de Lille (nord) Martine Aubry. Seuls 7% sont favorables au maintien de Jean-Marc Ayrault.


Parmi les personnalités susceptibles d'entrer au gouvernement, seul le maire sortant de Paris Bertrand Delanoë recueille une majorité d'opinions positives (46% des Français pensent que ce serait une bonne chose, 36% une mauvaise).


L'entrée au gouvernement de l'ancienne candidate à la présidentielle Ségolène Royal, mère des quatre enfants de François Hollande, dont elle est séparée, serait jugée comme une mauvaise chose par 51% des Français, 37% seulement la jugeant positivement.

Le sondage (pour France Télévisions, Radio France, Le Monde, Le Point, LCP/Public Sénat) a été réalisé du 27 au 29 mars par internet selon la méthode des quotas auprès de 1.533 personnes.



(©) http://s.romandie.com/news/nbread.php?news=463328

 

La gauche française sanctionnée par les succès de droite et du FN

 

Les socialistes du président français François Hollande ont subi une défaite cinglante dimanche aux municipales au profit de la droite, notamment à Toulouse. Un remaniement gouvernemental devrait intervenir dans les prochains jours. L'extrême droite a elle revendiqué le "meilleur score de son histoire".

 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a admis l'échec du gouvernement. Ces élections "ont été marquées par la désaffection significative de celles et ceux qui nous ont fait confiance en mai et juin 2012", a déclaré le Premier ministre qui pourrait perdre sa place lors d'un remaniement. Il a dit que M. Hollande tirerait "les enseignements de ce scrutin".

 

Abstention record et bastions perdus

 

Premier test électoral pour M. Hollande depuis son arrivée au pouvoir en 2012, ce scrutin municipal a été marqué dimanche par un taux d'abstention record, à environ 38 %.

 

La gauche a perdu des bastions comme Limoges ou Belfort. Les autres mairies perdues par les socialistes sont notamment Roubaix, Reims, Saint-Etienne, Angers, Quimper, Pau, où le centriste François Bayrou a été élu, ou encore Ajaccio. En revanche, Gérard Collomb reste maire de Lyon et l'ancienne ministre Martine Aubry a été réélue à Lille.

"Grande victoire"


Le premier parti de l'opposition de droite, l'UMP, a revendiqué une "grande victoire" et son président Jean-François Copé a appelé François Hollande à "absolument changer de politique".

 

L'UMP devait gagner plus de 100 villes de plus de 10'000 habitants, dont la quatrième de France, Toulouse. Il conserve aussi la deuxième ville du pays, Marseille.

 

Troisième force

 

Le Front national (FN) disposera au moins de sept mairies, dont celles de deux villes moyennes, Béziers et Fréjus. Il remporte également le septième secteur de Marseille, qui totalise quelque 150'000 habitants.

 

"Il faut désormais compter avec une troisième force politique dans notre pays", a dit la présidente du FN Marine Le Pen, qui demande à M. Hollande d'"enterrer" le pacte de responsabilité, clé de voûte de sa politique de redressement.

 

Perpignan et Avignon exceptés

 

Même s'il remporte de nouvelles villes, le FN a échoué à conquérir Perpignan et la capitale mondiale du théâtre, Avignon, gagnée par la gauche. Il a en revanche gagné Béziers (71'000 habitants), où l'ancien président de Reporters sans frontières (RSF) Robert Ménard a été élu.



(ats / 30.03.2014 22h56) http://s.romandie.com/news/nbread.php?news=463327 

 

Anne Hidalgo sera la première femme maire de Paris

 

La socialiste Anne Hidalgo sera la première femme à devenir maire de Paris. Elle a remporté l'élection face à l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet avec 54,5 % des voix contre 45,5 %, selon l'institut IPSOS.



(ats / 30.03.2014 21h06) 

 

 

(le PM français Jean Marc Ayrault et la nouvelle maire de Paris Anne Hidalgo)

France/municipales : le Premier ministre admet l'échec du gouvernement
France/municipales : le Premier ministre admet l'échec du gouvernement

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com