Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 18:14

 

 

 

 

vendredi 28 mars 2014  par Agence de Presse Africaine - apanews.net 
 

Le président du Parlement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Vincent Mavoungou Bouyou, a souligné vendredi la nécessité de « réorganiser les Forces armées centrafricaines (FACA) pour la souveraineté de l’Etat ».

 

Il s’exprimait après la visite de quatre jours des parlementaires de la CEMAC à Bangui pour s’enquérir de la situation réelle de la crise centrafricaine en vue de faire des propositions de solution.

 

A l’en croire, même les miliciens du mouvement anti-balaka, avec qui ils se sont entretenus acceptent la réorganisation des FACA en vue de la restauration de l’autorité de l’Etat.

 

« Les anti-balaka ne seront jamais des adversaires, en termes militaires, des unités des forces africaines qui viennent aider un pays dont les anti-balaka sont une composante », a-t-il soutenu.

 

M. Vincent Mavoungou Bouyou s’est réjoui du bon déroulement de la rencontre dans le contexte actuel qui prévaut à Bangui, notant que sa délégation est parvenue, après une semaine de travail, à collecter les informations dont elle avait besoin.

 

La rencontre qui s’est terminée vendredi, a été une occasion pour les participants d’évoquer avec la presse les questions d’actualités touchant le réarmement des forces centrafricaines, la déclaration de guerre annoncée par le général Martin Tumenta Chomu de la Misca contre les anti-balaka, les élections, les sanctions à l’endroit des auteurs des graves violations des droits de l’homme, la réconciliation nationale, les élections, etc.

 

Centrafrique : La réorganisation des FACA, une nécessité pour la souveraineté de l’Etat

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com