Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 19:53

 

 

 

 

 

 

AFP 3 MARS 2014 À 18:43 (MIS À JOUR : 3 MARS 2014 À 18:52)

 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé lundi, lors d’un hommage à Poitiers au soldat mort accidentellement en Centrafrique fin février, que la perspective du déploiement d’une opération de maintien de paix de l’ONU en RCA «est aujourd’hui largement partagée».

 

«La perspective du déploiement d’une opération de maintien de la paix est aujourd’hui largement partagée et correspond à une attente exprimée par les autorités de transition», a déclaré le ministre, lors de l’hommage national au caporal-chef Damien Dolet, 26 ans, au Régiment d’infanterie de chars de marine (RICM) de Poitiers.

 

La semaine dernière, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait appelé l’ONU à accélérer sa prise de relais de la France en Centrafrique. Il avait indiqué que Paris souhaitait que le Conseil de sécurité de l’ONU examine «début mars» le «rapport» que devait présenter le secrétaire général, Ban Ki-moon, sur une opération de maintien de la paix en RCA .

 

Dans son adresse au RICM, M. Le Drian a rappelé que sur le terrain, l’action de l’opération française Sangaris, passée fin février de 1.600 à 2.000 hommes avec des renforts venus du Tchad, «se tourne désormais vers la province, où il faut sécuriser les zones qui se trouvent encore sous l’emprise de milices et de groupes criminels» et «garantir la sécurité des axes routiers». Il a rappelé qu’un tiers des forces de Sangaris est déployé en province.

 

Le caporal-chef Dolet, qui était engagé depuis le 8 février en RCA, était en mission de reconnaissance le 23 février aux alentours de Bouar, à 400 km à l’ouest de Bangui, lorsqu’il a été victime d’un accident à bord d’un véhicule blindé léger. Deux autres soldats avaient été blessés lors de la mission.

 

Damien Dolet avait rejoint en 2011 le RICM de Poitiers, avant de servir en 2013 dans l’opération Serval, au Mali.

 

ll s’agit du troisième militaire français mort en RCA depuis le début de l’opération Sangaris, le 5 décembre. Deux soldats ont été tués lors d’un accrochage avec des éléments armés, le 9 décembre à Bangui, aux premiers jours de l’intervention française.

 

Lors de la cérémonie, qui s’est tenue à huis clos à la demande de la famille, le caporal-chef Dolet a été décoré de la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze, et nommé Chevalier de l’ordre national du Mérite, a-t-on précisé de source militaire.

Centrafrique: la perspective d’une opération de l’ONU «largement partagée», dit Le Drian

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com