Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 17:24

 

 

 

 

 

Libreville, Mercredi 19 Mars 2014 (Infos Gabon) – Après la remise de  520 paquetages (chaussures, vêtements, sacs de vie en campagne, petits matériels de bivouac et autres) aux 48 soldats gabonais par l’armée française, ceux-ci ont été acheminés le jeudi 13 mars 2014  de l’aéroport Léon Mba de Libreville vers la RCA par un avion C130 belge, dans le cadre de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA) et le programme de renforcement des capacités africaines de maintien de la paix (RECAMP). C’était en présence de Ernest Mpouho Epigat, le ministre gabonais de la Défense nationale, Jean François Desmazières, l’Ambassadeur de France au Gabon, et du Général d’armée Jean-Claude Ella Ekogha, chef d’état-major général de l’armée gabonaise.

 

A cette occasion, Ernest Mpouho Epigat a salué la coopération franco-gabonaise avant d’expliquer la mission des militaires gabonais.

 

« Le matin, nous avons assisté à la remise des paquetages aux militaires qui doivent se rendre à Bangui, qui doivent relayer le contingent sur place, qui va rentrer. Vous savez qu’ils y ont une périodicité d’un peu plus de six mois. Le premier contingent est arrivé au terme de sa mission et voici les premiers éléments qui sont en train d’embarquer pour aller les remplacer », a déclaré Ernest Mpouho Epigat.

 

Et de poursuivre : « Cette coopération se manifeste justement par la distribution de paquetages qui rentre dans le cadre du Recamp. Ils sont équipés par cette coopération dont la France est le pays leader. La coopération ne s’arrête pas seulement avec la France, elle est aussi manifestée avec l’Union Européenne d’où la présence d’un avion C130  belge qui va procéder au transport des troupes pour Bangui. Nous saluons cette coopération avec la France ».

 

L’Ambassadeur de France, Jean François Desmazières pour sa part, a souligné qu’il est normal que les Etats de la sous région soient en première ligne dans ce conflit interne qui mine leur voisin centrafricain et  que les forces française s’attèleront à sa coordination et la planification des opérations aériennes. Il a félicité ces pays, ceux d’Afrique et d’Europe impliqués dans le processus de résolution de ce conflit.

 

« On applique aujourd’hui les concepts de l’Union Africaine : le concept Recamp. La mobilisation pour venir en aide à la République centrafricaine se fait d’abord autour des Etats de l’Afrique centrale, le ministre a cité la CEEAC et la Cemac. La CEEAC qui est le premier échelon de responsabilité de l’UA en matière de sécurité », a indiqué Jean François Desmazières.

 

Signalons que c’est au total 520 soldats gabonais qui devront rallier Bangui, la capitale centrafricaine par plusieurs vagues.

 

Copyright Infos Gabon

 

48 soldats gabonais acheminés en Centrafrique dans le cadre de la MISCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com