Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 20:09

 

 

 

 

 

28/02/2014 à 11:42 Par Jeune Afrique

 

 

Une liste de huit responsables centrafricains, soupçonnés de soutenir des ex-rebelles séléka ou des milices anti-balaka, a été remise par la France au Conseil de sécurité des Nations unies. Parmi les responsables visés, l'ancien président centrafricain, François Bozizé.

 

L'ancien président centrafricain François Bozizé et l'un de ses fils (dont le prénom n'a pas été révélé) figurent sur une liste de personnalités à sanctionner soumise par la France au Conseil de sécurité des Nations unies. Cette liste, la première concernant la Centrafrique, comporte les noms de huit responsables soupçonnés de soutenir les Séléka ou les anti-balaka. Elle sera prochainement discutée et pourrait être amendée par les membres du Conseil.

 

Les Français soupçonnent Bozizé d'être impliqué dans les exactions commises par les forces anti-balaka. "On pense qu'il cherche de l'argent pour tenter d'organiser ces groupes à son profit", indique-t-on à l'Élysée. Alors qu'un des fils Bozizé se trouve au Cameroun, où il serait "assez actif", le père serait pour sa part en Ouganda.

Lu pour vous : Centrafrique : l'ancien président François Bozizé dans le viseur des Français

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com