Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 14:56

 

 

 

 


BANGUI AFP / 10 février 2014 13h52 - Les miliciens centrafricains anti-balaka, accusés de multiples exactions contre les populations musulmanes, sont devenus les principaux ennemis de la paix et seront chassés comme ce qu'ils sont: des hors-la-loi-et des bandits, a déclaré lundi le général Francisco Soriano, commandant la force française Sangaris.


Ceux qui se disent +anti-balaka+ sont devenus les principaux ennemis de la paix en Centrafrique, ce sont eux qui stigmatisent les communautés, ce sont eux qui agressent la force Sangaris, a insisté le général français, lors d'une rencontre publique à Bangui avec les principaux dignitaires religieux du pays.


Interrogé par l'AFP sur un éventuel cantonnement des miliciens anti-balaka, réclamé par celui qui se présente leur coordonnateur politique Patrice Edouard Ngaïssona, le général Soriano a répondu : C'est qui les +anti-balaka+ ? Qui est leur chef ? Quel est leur message politique ? Quelle est leur chaîne de commandement?


Personne ne sait rien. C'est une nébuleuse, on est incapable de mettre un vrai visage a-t-il dit.


Les cantonner, ce serait leur donner une légitimité qu'ils n'ont pas, ce serait leur donner la possibilité de devenir une force qu'ils ne sont pas au service d'un sombre dessein, a-t-il estimé.


On ne doit pas les cantonner mais les chasser comme ce qu'ils sont, c'est à dire des hors-la-loi, des bandits, a insisté le général Soriano.



(©) 

Centrafrique: les miliciens anti-balaka sont des ennemis de la paix

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com