Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 18:27

 

 

 

 

 

Rome — L'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé mercredi un appel d'urgence pour obtenir 37 millions de dollars afin d'aider les agriculteurs en Centrafrique à conjurer "une crise alimentaire de grande envergure".

 

"Des semences et outils essentiels doivent être livrés d'urgence aux agriculteurs de Centrafrique en vue de la campagne des semis qui démarrera en mars afin de conjurer une crise alimentaire et nutritionnelle généralisée", indique la FAO dans un communiqué.

 

Quelque 1,6 million d'habitants ? soit plus d'un tiers de la population ? ont déjà besoin d'une aide alimentaire absolument vitale dans le pays en proie aux conflits qui ont contraint une personne sur cinq à abandonner son logement.

 

"Les conflits civils menacent des millions de personnes d'une crise alimentaire et nutritionnelle de grande envergure", a indiqué Alexis Bonte, Représentant par intérim de la FAO en Centrafrique, selon le communiqué.

 

Le succès de la campagne principale d'ensemencement le mois prochain au centre et au sud, suivie de la campagne principale de semis en mai au nord, pourrait être décisif pour la sécurité alimentaire du pays, où la petite agriculture fait vivre quelque 75% de la population, a souligné M. Bonte.

 

La FAO a déjà dégagé des fonds pour distribuer des semences et outils à 40.000 des 150.000 familles agricoles ciblées dans son plan.

 

La FAO demande cependant "encore 37 millions de dollars en faveur des 110.000 ménages restants, ainsi que pour sauvegarder et rebâtir les moyens d'existence de toutes les familles agricoles ciblées tout au long de l'année 2014".

 

La FAO a également entamé la distribution de semences et outils aux personnes déplacées dans les camps aux abords de Bangui, afin qu'elles puissent semer des légumes à récolter dans six à huit semaines.

 

En 2014, la FAO poursuivra ses efforts pour accroître la production locale de semences et en garantir la disponibilité sur les marchés, contribuant ainsi à relancer les économies des ménages et des communautés.

 

Au total, quelque 2,5 millions de personnes en Centrafrique ont besoin d'une aide humanitaire immédiate, rappelle l'agence onusienne.

 

Centrafrique : la FAO demande une aide d'urgence pour les agriculteurs

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com