Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 22:05

 

 

 

Flers

 

 

 

http://www.lornecombattante.fr/  24/01/2014 à 20:14

 

L’association Vivre en famille, présidée par Maurice et Edith Labaisse, deux Flériens, travaille en Centrafrique depuis 2010. « A Bangui, la capitale, l’ambiance était pacifique, témoigne Maurice Labaisse, mais nous n’étions jamais autorisés à sortir dans les provinces en raison de banditisme provoqué par la pauvreté. Ce n’était pas lié à ce qui se passe actuellement, depuis l’arrivée de ce président et de ses mercenaires. La Centrafrique est à 80 % composée de Chrétiens. »

 

L’association intervient à double titre : par le biais de l’action humanitaire : « Nous expédions par bateau des conteneurs de matériel médical, en général, cela prend deux mois pour arriver. Nous avons également engagé des travaux pour améliorer le confort de plusieurs orphelinats dont celui d’Etat qui s’appelle Centre de la mère et de l’enfant. Nous avons équipé l’hôpital pédiatrique de Bangui. »

 

L’autre action prend la forme de l’adoption. « En 2013, 26 enfants de Centrafrique ont été adoptés. Depuis le début, on doit en être à 80 enfants adoptés. »


Malheureusement, les tensions et explosions de violence actuelles dans le pays contraignent l’association à interrompre ses actions. « Depuis un an, il n’est plus possible pour les parents adoptants de se rendre en Centrafrique pour chercher leur enfant. Nous le faisons, au niveau de l’association, avec l’aide de personnes bienveillante, dont notre représentante sur place, Emma. »

 

Depuis plusieurs semaines, l’association ne s’engage plus sur de nouveaux dossiers d’adoption. « Nous avons une quinzaine de dossiers en cours, nous allons les conclure, ce sont des enfants âgés de 2 à 4 ans, abandonnés à la naissance ou bien qui ont perdu leurs parents. Ils sont déjà recueillis par des orphelinats et ne sont pas liés à la situation politique actuelle. Pour le reste, on attend que la situation s’apaise. »

 

Maurice Labaisse se dit confiant dans une résolution relativement rapide du conflit. « Les militaires français et africains sont sur place, cela ne devrait pas durer trop longtemps. Sur 5 millions d’habitants, 1 million vit dans les camps, sans confort, sans nourriture. Ils sont agglutinés autour de l’aéroport où se trouve l’armée. »


 

Pratique : Adressez vos dons en faveur de la population du Centrafrique, à Vivre en famille — aide à la Centrafrique — Les Forges de Varennes, 61700 Champsecret. Rens. 02.33.37.96.07.

Lu pour vous : Centrafrique : Maurice Labaisse de Vivre en famille lance un appel aux dons
Lu pour vous : Centrafrique : Maurice Labaisse de Vivre en famille lance un appel aux dons

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com