Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 18:10

 

 

 

 

 

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 13 janvier 2014/African Press Organization (APO)/ -- La Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) poursuit ses efforts tendant à la mise en œuvre effective de son mandat tel que fixé par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA dans son communiqué du 19 juillet 2013 et le Conseil de sécurité des Nations unies dans sa résolution 2127(2014) du 5 décembre 2013.

 

Depuis qu'elle a pris la relève de la Mission de consolidation de la paix de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale en République centrafricaine (MICOPAX), la MISCA a pris nombre de mesures pour renforcer sa présence et l'efficacité de son action sur le terrain. C'est dans ce cadre que la MISCA a mis en œuvre une stratégie de sectorisation de la ville de Bangui, en collaboration avec les forces françaises de l'opération Sangaris, pour contribuer à la protection effective de la population centrafricaine. 

 

Le dispositif mis en place a été renforcé à la veille du Sommet extraordinaire de la CEEAC tenu à Ndjamena, les 8 et 9 janvier 2014, lequel a adopté d'importantes décisions visant à faire avancer la cause de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la réconciliation en RCA. La MISCA se félicite de ce que la situation sécuritaire n'a pas connu la dégradation que certains redoutaient. Il convient, toutefois, de noter que quelques incidents sont intervenus en certaines parties de Bangui, y compris des actes de pillage et de vandalisme, qui ont occasionné des pertes en vies humaines. Mais la MISCA et les forces de l'opération Sangaris ont réussi à contenir la situation. Depuis samedi, Bangui a retrouvé un calme relatif. La MISCA et les forces de l'opération Sangaris conduisent des patrouilles régulières pour rassurer la population. 

 

Dans le cadre des efforts visant à consolider cette évolution encourageante, le Conseil national de sécurité s'est réuni aujourd'hui, à Bangui, à l'initiative du Représentant spécial de la Présidente de la Commission de l'UA. Cette réunion s'est déroulée sous la présidence du Président par intérim, avec la participation des représentants des Forces armées centrafricaines (FACA) et des responsables de l'ex-Seleka et des anti-Balaka, du Représentant spécial de la Présidente de la Commission de l'UA et du représentant du Médiateur de la CEEAC, ainsi que d'un représentant de l'Ambassade de France en qualité d'observateur.

 

La réunion avait pour objectif d'arrêter les mesures relatives à la cessation des hostilités et au désarmement des groupes armés, en prélude aux opérations de démobilisation et de réinsertion. A cette occasion, les représentants des ex-Seleka et des anti-Balaka se sont engagés à coopérer pleinement en vue du désarmement de l'ensemble de leurs éléments. 

 

La MISCA, avec l'appui de l'opération Sangaris et en collaboration avec les nouvelles autorités centrafricaines de la transition, poursuivra les efforts engagés en vue de la restauration durable de la paix et de la sécurité, de manière à permettre aux populations de retrouver une vie normale et aux institutions de transition de reprendre leur fonctionnement.

 

La Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine poursuit ses efforts de stabilisation

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com