Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 01:34

 

 

 

 

 

 

http://journalmetro.com  6 janvier 2014 | 17:39  Par Rédaction The Associated Press

 

NATIONS UNIES, États-Unis – Des responsables de l’ONU préviennent que la République centrafricaine est au bord de la catastrophe, la moitié des résidents de la capitale n’ayant plus d’endroit où vivre depuis le début des violences.

 

Le secrétaire général adjoint aux affaires politiques de l’ONU, Jeffrey Feltman, a déclaré lundi qu’environ 2,2 millions de personnes à travers la République centrafricaine avaient maintenant besoin d’assistance, soit environ la moitié de la population.

 

Devant le Conseil de sécurité, M. Feltman a affirmé que la moitié des résidents de Bangui avaient fui leurs maisons, pour un total d’environ 513 000 personnes. Environ 100 000 d’entre elles sont entassées dans un camp de réfugiés improvisé près de l’aéroport international Mpoko.

 

La République centrafricaine est plongée dans le chaos, alors que des miliciens chrétiens cherchent à se venger des rebelles musulmans qui ont pris le pouvoir lors du coup d’État du mois de mars. Les affrontements se sont intensifiés en décembre.

 

 

 

Centrafrique : la situation humanitaire demeure toujours critique en RCA

 

(Source : ONU)  6 jan. 2014

 

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a dressé aujourd’hui un tableau pessimiste de la situation en RCA, où près d'un million de civils ont été chassés de leurs foyers par le conflit opposant les membres de l'ex-séléka et des groupes d'auto-défense.

 

Selon les dernières estimations, il y aurait eu une augmentation de 40% du nombre de personnes déplacées à Bangui depuis le 24 décembre dernier. Le Bureau a par ailleurs indiqué que 2,2 millions de personnes, soit près de la moitié de la population centrafricaine, ont besoin d’une aide humanitaire, toutefois l’insécurité, le manque de financement et l’accès difficile aux personnes dans le besoin continuent d’entraver les efforts de secours, y compris les évaluations et la réponse à apporter.

 

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, informera par ailleurs le Conseil de sécurité de l'ONU aujourd'hui sur les derniers développements de la situation en RCA. 

 

 

 

La Centrafrique est au bord de la catastrophe (AP)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com