Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 01:34

 

 

 

 

 

2014-01-09 15:45:58  xinhua

 

L'objectif du 6ème sommet extraordinaire de chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), qui se tient ce jeudi dans la capitale tchadienne, est de renforcer les conditions de sécurisation de Bangui, capitale de la Centrafrique, et d'interpeller les autorités de la transition centrafricaine à faire mieux, a déclaré à Xinhua Ahmat Allami, secrétaire général de l'organisation régionale.

 

"Evidemment, s'ils [les autorités de la transition centrafricaine] ne font pas mieux, ils sont appelés à jeter le tablier et laisser la place à d'autres dans le respect de la charte de la transition, de la feuille de route du gouvernement de la transition", a-t-il précisé.

 

Selon M. Ahmat Allami, les acteurs politiques centrafricains doivent aider la communauté internationale, notamment la CEEAC, à les aider, au lieu d'adopter une attitude amorphe, au lieu de tirer les ficelles derrière et alimenter l'instabilité. "Qu'ils cessent ce jeu-là, qu'ils prennent conscience de la gravité de la situation parce que leur pays est au bord du gouffre; il leur appartient de le prendre aussi en main, de contribuer à la stabilisation de leur pays autant que possible", a-t-il indiqué.

 

Le président de Sao Tomé & Principe, Manuel Pinto Da Costa, le Premier ministre camerounais, Philémon Yang, ainsi que les responsables de la transition en République Centrafricaine, notamment le président Michel Djotodia et le Premier ministre Nicolas Tiangaye, sont arrivés mercredi soir dans la capitale tchadienne.

 

D'autres délégations de la sous-région y sont attendues ce jeudi matin. Des représentants des Nations Unies, de l'Union Africaine et d'autres organisations ou pays partenaires devront également prendre part au sommet de N'Djaména.

 

La CEEAC a été créée en 1983 avec pour mission de conduire le processus de coopération et d'intégration en Afrique centrale. Elle est composée de 10 pays membres: Angola, Burundi, Cameroun, Gabon, République démocratique du Congo, Congo, Sao Tomé & Principe, Tchad, République Centrafricaine et Guinée Equatoriale. Le Rwanda s'est retiré de cette Communauté en juin 2007.

L'Afrique centrale veut accélérer la stabilisation de la Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com