Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 13:38

 

 

 

 

 

http://www.journaldafrique.com/   Jeudi, 30 Janvier 2014

 

La nomination d’Antoinette Montaigne, élue UMP à la mairie de Bussy-Saint-Georges, en région parisienne, au poste de ministre de la Communication en Centrafrique n’est pas passée inaperçue…

 

Antoinette Montaigne, conseillère municipale UMP de Bussy-Saint-Georges, dans la Seine-et-Marne, a été nommée lundi ministre du gouvernement de transition centrafricain. L’information, rapportée par Le Parisien, a été confirmée par le maire de la commune où est employée Antoinette Montaigne.

 

Cette élue UMP de nationalité franco-centrafricaine fait désormais partie de la nouvelle équipe gouvernementale dirigée par le Premier ministre centrafricain André Nzapayeke. Elle a quitté paris ce mardi pour Bangui.

 

Le nouveau cabinet, composé d’ex-rebelles de la séléka, de membres de milices chrétiennes et de figures de la politique centrafricaine, compte sept femmes, selon la volonté de la nouvelle Présidente de la transition, Catherine Samba-Panza.

 

Une femme engagée

 

Antoinette Montaigne est par ailleurs la représentante du Conseil des centrafricains à l’étranger. La nouvelle ministre de la Communication est décrite par son entourage politique comme une femme « engagée sur les questions de coopération ».

 

Avant d’être nommée à la tête du ministère de la Communication, Antoinette Montaigne avait déjà comme projet d’aider à l’installation d’un réseau Internet dans la ville de Mbaïki, au sud-ouest de la Centrafrique, et d’organiser des collectes alimentaires.

 

En proie des violences interreligieuses, la Centrafrique fait face à une grave crise alimentaire. Des centaines de milliers de personnes ont été déplacées, dont 400 000 à Bangui, soit la moitié de la population de la capitale.

France : une élue UMP devient ministre en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com