Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 23:46

 

 

 

 

 

http://journalmetro.com/  Par Jose Richard Pouambi et Michelle Faul  The Associated Press

 

BANGUI, République centrafricaine – Des assaillants armés ont tendu une embuscade à un convoi de musulmans fuyant la violence en République centrafricaine, tuant au moins 22 personnes et faisant plusieurs blessés, a rapporté, dimanche, l’organisme humanitaire Save the Children. Trois enfants figurent parmi les morts.

 

Le porte-parole Mike Mc Cusker a déclaré que les médecins avec qui le groupe est en communication avaient fait un récit troublant de l’attaque sanglante, racontant que les combattants avaient d’abord lancé des grenades pour arrêter le convoi avant de foncer sur leurs victimes avec des fusils automatiques, des machettes et des matraques.

 

L’assaut est survenu vendredi près de Bouar, une ville située dans une région éloignée du nord-ouest du pays. Il montre que les troupes africaines et françaises de maintien de la paix n’ont pas encore atteint ces zones reculées, où la violence fait rage sans que personne n’en rende compte, a indiqué le directeur de Save the Children en République centrafricaine, Robert Lankenau.

 

La France a envoyé 1600 soldats dans son ancienne colonie le mois dernier dans un effort pour stabiliser le pays en attendant que la mission dirigée par l’Union africaine soit pleinement déployée. Environ 4400 soldats africains de maintien de la paix se trouvent présentement en République centrafricaine, dont 3200 à Bangui, la capitale.

 

M. Mc Cusker a expliqué que Save the Children avait été mis au courant de l’incident de vendredi seulement en raison de ses contacts au sein de l’hôpital local et a soumis l’hypothèse que ce type d’attaque était peut-être fréquent mais jamais rapporté. Il a ajouté que la majorité des 40 000 habitants de Bouar s’étaient réfugiés dans des mosquées ou des églises pour échapper aux combats.

 

L’histoire de la République centrafricaine a été marquée par de nombreux coups d’État et dictatures. Plus de 1000 personnes ont perdu la vie en décembre et près d’un million de personnes ont été forcées de fuir leur résidence après que Michel Djotodia, un leader rebelle soutenu par des guerriers islamistes, se fut emparé du pouvoir en mars dernier.

 

M. Djotodia a démissionné de la présidence il y a une semaine sous la pression de la communauté internationale, inquiète de son incapacité à mettre un terme aux hostilités entre chrétiens et musulmans qui, selon certains observateurs, pourraient virer au génocide.

 

Un conseil national de transition doit voter lundi pour choisir un président intérimaire. Parmi les 8 candidats qui ont été retenus sur les 24 ayant manifesté leur intérêt figurent les fils de deux anciens présidents centrafricains ainsi que l’actuelle mairesse de Bangui.

Centrafrique : une embuscade fait 22 morts

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com