Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 21:12

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Non à la Partition de la République Centrafricaine !

 

La République Centrafricaine, anciennement Oubangui-Chari, l'un des rares pays d'Afrique a avoir une langue nationale, le Sango, parlé sur l'ensemble du Territoire National, dont le Président Fondateur, Barthélémy BOGANDA, Père de zo kwé zo :

 

Tout être humain a droit à la vie et à la dignité ! ne saurait tolérer toute velléité de scission.

 

Jamais ! Le Peuple Centrafricain, debout comme un seul homme ne permettra au Président de Transition Michel DJOTODIA par la voix de son conseiller spécial Abakar SABONNE de diviser la République Centrafricaine ! Notre Pays demeure et demeurera une République, une et indivisible !

 

Les propos de monsieur Abakar SABONNE lèvent le voile sur les obscurs projets de la SELEKA, une coalition des forces hétéroclites, qui, faute de pouvoir faire de la République Centrafricaine, un État islamique, est aujourd’hui contrainte par la résistance héroïque des Centrafricains, à vouloir la partition du Pays.

 

Les auteurs des crimes contre l'humanité au sein de la SELEKA et porteurs de ce projet macabre de division, doivent répondre devant la Justice internationale.

 

L’Union des Démocrates Centrafricains (UDECA) condamne avec la plus grande fermeté, le sinistre projet de partition de la République Centrafricaine de la part de certains de nos compatriotes égarés et frustrés par une défaite annoncée, et, renouvelle son attachement aux grands idéaux de l’unité nationale de son fondateur Barthélémy BOGANDA.

 

Fait à Mauléon-Licharre le 25 décembre 2013

 

Président de l'Union des Démocrates Centrafricains (UDECA)

 

Faustin ZAMETO MANDOKO

Propos sécessionnistes de Sabone : Condamnation de l'UDECA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com