Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 19:45

 

 

 

 

Le Cameroun renforce la sécurité aux frontières 

 

2013-12-30 16:43:00  APA – Douala (Cameroun)

 

Le Cameroun a annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans ses frontières avec la création des nouvelles unités spéciales au terme des textes du président de la République Paul Biya rendus publics lundi.


La création des nouvelles unités de sécurité concerne notamment les régions de l'Extrême-nord, du Nord et de l'Adamaoua, frontalières du Nigeria et de la région de l'Est, frontalière de la Centrafrique, les deux pays voisins qui font face depuis quelque temps à une insécurité grandissante du fait des exactions de la secte Boko Haram au Nigeria et des agissements des milices armées en Centrafrique.

Parmi les unités créées, il y a entre autres, le Groupement polyvalent d'intervention de la gendarmerie nationale (GPIGN), un Escadron régional d'intervention rapide de la gendarmerie nationale (ERIGN), sans oublier la réorganisation des Brigades d'infanterie motorisée (BRIM).


Des unités spéciales qui viennent s'ajouter aux autres forces de sécurité existantes, en l'occurrence, le Bataillon d'intervention rapide (BIR) dont l'implication dans la lutte contre le grand banditisme porte des fruits.


En vue de sécuriser ses frontières, le gouvernement a annoncé une vaste opération de recrutement dans l'armée et la gendarmerie, tandis que d'autres unités opérationnelles, à l'instar des brigades de gendarmerie dont plus de 100 nouvelles unités ont été créées à travers le territoire national.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=504618#sthash.FTAoSZiL.dpuf

 

 

Plus de 3000 Camerounais rapatriés de la Centrafrique 

 

APA-Yaoundé (Cameroun) -

 

Le Cameroun a déjà rapatrié 3160 de ses ressortissants vivant en République centrafricaine (RCA) voisine en proie à un conflit interne, grâce à un pont aérien lancé le 13 décembre, selon des chiffres rendus publics lundi par le gouvernement.


Ce nombre a été enregistré hier, dimanche, au terme de la 26-ème rotation effectuée par un Boeing 737 de la compagnie Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) et de l'armée de l'air.


D'abord regroupés à l'ambassade de leur pays à Bangui, la capitale de la RCA, les Camerounais ont ensuite été acheminés vers la métropole économique, Douala, où les autorités leur fournissent un minimum vital mais aussi quelques moyens financiers leur permettant de rejoindre leurs familles.


Il reste toutefois le cas de certains compatriotes vivant depuis de longues années, ou qui sont nés à l'étranger et qui n'ont quasiment pas d'attaches dans leur pays d'origine, sur lequel le gouvernement ne s'est pas encore officiellement prononcé.

Selon les mêmes sources, près de 500 Camerounais doivent encore être évacués de Bangui avant le Nouvel an.


Le Cameroun, rappelle-t-on, dispose de quelque 500 éléments en RCA, dans le cadre de la Force multinationale des Etats d'Afrique centrale (FOMAC).


En outre, le général de brigade camerounais Tumenta Chomu Martin est le commandant de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA).

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=504602#sthash.aQd2f3rU.dpuf

Le Cameroun renforce la sécurité aux frontières

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com