Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 17:59

 

 

 

 

Centrafrique : le PAM veut atteindre plus de populations

 

 

http://fr.euronews.com  31/12 14:40 CET

 

Venir en aide à plus d’un million de personnes en République de Centrafrique, c’est l’objectif ambitieux qu’affiche le Programme Alimentaire Mondial.

 

Déjà au travail depuis début décembre dans ce pays en proie à des violences confessionnelles, l’agence onusienne veut passer à la vitesse supérieure. Pour l’instant, 237.000 personnes ont reçu une assistance humanitaire mais l’insécurité dans plusieurs zones empêche la progression des convois.

 

Le PAM a tenu à rappeler sa neutralité dans le conflit entre Chrétiens et Musulmans.

 

Un appel a aussi été lancé à la générosité de tous les pays partenaires afin d’assurer une continuité de l’approvisionnement alimentaire au moins jusqu’en avril.

 

La République de Centrafrique est en plein trouble depuis que la rébellion de la Seleka a fait tomber le président… Des centaines de milliers de personnes, à Bangui notamment, ont fui les combats entre ex-rebelles musulmans et milices chrétiennes.

 

Copyright © 2013 euronews

 

 

La brutalité n’épargne pas les enfants en Centrafrique

 

http://www.unicef.fr   Publié le lundi 30 décembre 2013

 

Alors que le climat sécuritaire se détériore jour après jour, un nouveau seuil de violence vient d’être franchi en Centrafrique : des attaques visent directement les enfants. Leur intégrité en danger, il devient indispensable d’assurer la protection de tous les enfants centrafricains.

 

Au moins deux enfants décapités, dont l’un a été mutilé, l’effroi envahit Bangui, la capitale de la Centrafrique, théâtre d’une recrudescence du conflit depuis le début du mois de décembre 2013. « Nous sommes témoins d’un niveau de violence sans précédent contre les enfants, s’indigne Souleymane Diabaté, le représentant de l’UNICEF en RCADe plus en plus d’enfants sont recrutés dans les groupes armés et ils sont également les cibles directes d’atroces représailles. Les attaques ciblées contre les enfants sont une violation du droit humanitaire international et des droits de l’Homme et elles doivent cesser immédiatement. Des actions concrètes sont maintenant nécessaires pour empêcher les violences contre les enfants».

 

Au moins 16 enfants tués en décembre

 

Depuis le 5 décembre à Bangui, le bilan humain est à la fois scandaleux et dramatique : au moins 16 enfants ont été tués, selon les chiffres corroborés par l’UNICEF et ses partenaires qui dénombrent en plus une soixantaine d’enfants blessés.
 
Selon Souleymane Diabaté, représentant de l’UNICEF en RCA, les éléments armés doivent prendre la responsabilité de mesures spécifiques pour assurer la protection essentielle des enfants. Ces mesures sont :

 

Des directives claires de la part des responsables des forces et groupes armés pour stopper les violations graves à l’encontre des enfants. Les ordres doivent clairement indiquer que les enfants ne doivent ni être recrutés pour les combats, ni ciblés.
 

La libération immédiate des enfants associés aux forces et groupes armés, et leur protection immédiate contre les représailles. Les centres de transit mis en place pour la libération et la réintégration des enfants doivent être protégés des attaques.
 

Interdire les attaques contre les personnels de santé et de l’éducation ainsi que l’utilisation des espaces civils tels que les écoles et les hôpitaux à des fins militaires.
 

Autoriser le passage sûr et sans entrave de l’aide humanitaire impartiale.

 

Quelque 370 000 personnes, soit près de la moitié de la population de Bangui, se sont déplacées dans des dizaines de camps à travers la capitale durant les 3 dernières semaines. Environ 785 000 personnes se sont déplacées à l’intérieur du pays depuis le début des violences, il y a un peu plus d’un an.

  
L’UNICEF intensifie ses interventions auprès des communautés déplacées, comme l’approvisionnement en eau potable, en matériel d’assainissement et en fournitures médicales, ainsi que la mise en place d’espaces protégés pour les enfants.

 
Continuez à soutenir nos actions d'urgence en Centrafrique.


Faites un don, merci.

 

 

La brutalité n’épargne pas les enfants en Centrafrique
La brutalité n’épargne pas les enfants en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com