Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 00:36

 

 

 

 

MOUVEMENT DEMOCRATIQUE POUR LA RENAISSANCE ET L’EVOLUTION DE CENTRAFRIQUE

                              M. D .R . E . C. Mbi Yeke Zo

 

                                     Liberté – Persévérance – Progrès

 

                                           Email : lepartimdrec@yahoo.fr

 

 Siège National : BOEING - Quartier ALI, Bimbo IV – R.C.A. Tél. Portable (236) 75.50.96.94

 

COMMUNIQUE

 

Le mardi 24 décembre 2013 à 10 heures 35 minutes, alors que le Démocrate Joseph BENDOUNGA, Président du  MDREC, marchait au centre-ville, il avait croisé la colonne de marche des gens qui se disaient musulmans avec des banderoles sur lesquels on pouvait lire : nous voulons la paix, non à Sangaris etc.  

 

Lorsqu’ils ont aperçu le Démocrate Joseph BENDOUNGA, ils se sont arrêtés, ils l’ont injurié et promis de le tuer. Rapidement comme des charognards assoiffés de sang, une vingtaine de ces marcheurs pour la paix ont dégainé des couteaux cachés sous leurs habits et ils ont couru vers lui en vociférant des insanités pour l’assassiner.

 

Rapidement, le Démocrate Joseph BENDOUNGA a trouvé refuge dans un cyber café qui fait également office de guichet de Western Union qui se trouve à sa portée, au réez de chaussé de l’immeuble La PAIX. Les excités de la fameuse marche pacifique de la communauté musulmane ont assiégé le cyber café pendant une heure.

 

Le Démocrate Joseph BENDOUNGA effleuré très légèrement au bras gauche par un couteau a été protégé par ses concitoyens et le personnel du cyber café qui ont fermé la porte d’entrée et fait écran entre ses agresseurs et lui.  

 

Ce ne sera qu’à 11 heures 10 minutes, que les éléments MISCA du contingent congolais en faction à l’ambassade du Congo ont exfiltré le Démocrate Joseph BENDOUNGA du cyber café pour le conduire à la chancellerie congolaise.

 

Cette agression stupide à l’alkaïda avec un goût amère d’intégrisme islamique débridé emmène le MDREC à s’interroger avec dégoût à haute et intelligible voix :

 

1 – Que font des hommes armés dans une foule de prétendus musulmans qui marchent pour la paix ?                                                                               

 

 2 – Comment des gens qui marchent pour la paix ont-ils des armes cachées sous leurs habits ?                                            

 

 3 – Comment les organisateurs de cette marche dont, Sieur WANANGA KABARA ont-ils accepté des gens armés en leurs seins surtout qu’ils se disent croyants et fils d’ALLAH, le miséricordieux et créateur de tous les humains ?  

                                                                       

Le MDREC, à la lumière de cet acte de barbarie indigne des gens qui se croient musulmans, alors qu’ils ne le sont pas parce que l’Islam est une religion de tolérance, d’amour, de paix, de compassion et non un instrument de manipulation au service d’une bande de criminels assoiffés de sang et de voyous incultes.

 

Le MDREC rappelle à ces extrémistes que les actions politiques de BENDOUNGA contre les dictateurs et bourreaux du peuple en faveur de la justice, la paix, l’unité, la renaissance de la RCA et la démocratie sont pacifiques et légales.

 

Le MDREC demande avec force à Sieur DJOTODIA AM NONDROKO Michel, chef rebelle de SELEKA et ses acolytes  qui ont instrumentalisé l’islam pour des fins politiques de comprendre que tôt ou tard, ils seront rattrapés par la justice. Seule la démission de DJOTODIA ramènera la paix en Centrafrique, car DJOTODIA est le mal qui mine la RCA et le seul remède à ce mal est son départ immédiat et sans condition du pouvoir.  

 

Le MDREC réaffirme à tous les MUSULMANS, le respect de leur choix confessionnel. Il rappelle très fraternellement à tous les musulmans de Centrafrique, que le Démocrate Joseph BENDOUNGA, Président du MDREC est le frère de tous les musulmans du monde et encore plus de ceux de la RCA avec qui ils ont en partage : une seule langue le Sango, une seule patrie la RCA et le même sang coule dans leur veines car, ils sont tous les enfants d’un seul DIEU.

 

Fait à Bangui, le 26 décembre 2013

 

Démocrate Joseph BENDOUNGA

 

 

 

    MOUVEMENT DEMOCRATIQUE POUR LA RENAISSANCE  ET L’EVOLUTION DE CENTRAFRIQUE

                              

M. D .R . E . C. Mbi Yeke Zo

                                    

 Liberté – Persévérance – Progrès

                                          

 Email : lepartimdrec@yahoo.fr

 

 Siège National : BOEING - Quartier ALI, Bimbo IV – R.C.A. Tél. Portable (236) 75.50.96.94

 

Appel solennel du Démocrate Joseph  BENDOUNGA, Président du MDREC à tout le PEUPLE CENTRAFRICAIN, le 21 décembre 2013

 

Filles et Fils de la République Centrafricaine, l’heure est très grave.

 

Depuis la période de nos ancêtres en passant par l’ère coloniale (Oubangui – Chari) pour arriver à l’indépendance de la République Centrafricaine, jamais et jamais notre beau et cher pays n’a vécu une crise sociale, politique, économique et inter confessionnelle comme nous le vivons aujourd’hui avec DJOTODIA.

 

La RCA était jadis : le sese ti siriri, sese ti mosoro et la Suisse africaine. La RCA était la terre de Zo kwe ZoLe même sang coule dans les veines de tous ses enfants, qui ont en partage, une seule langue : le SANGO.

 

Que vous soyez de : l’Est, l’Ouest, le Nord, le Sud, Bangui ou le Centre, vous le parlez avec ou sans accent de l’un des patois de l’ethnie dont vous êtes issus. Nos frères des autres pays le parlent avec leurs différents accents.

 

Malheureusement, force est de constater que cette cohésion sociale a été ébranlée depuis le 10 décembre 2012, lorsque le chef rebelle de la coalition SELEKA, Sieur Michel DJOTODIA AM NONDROKO et ses complices ont recruté les mercenaires tchadiens et les DJANDJAWIDES soudanais tous arabophones pour renverser le Général d’opérette François BOZIZE.

 

Au lieu de sécuriser les villes conquises, DJOTODIA AM NONDROKO Michel et ses complices ont semé la désolation et la division sur leurs passages. En un an et 11 jours, DJOTODIA en bon diable a plongé la RCA dans un chao total. La RCA n’existe plus et comme le malheur ne vient jamais seul, ses enfants s’entretuent.

 

Filles et fils de Centrafrique, il ne vous reste qu’une seule chose à faire : chasser immédiatement le despote et criminel de guerre DJOTODI AM NONDROKO Michel et tous ses complices.

 

Vous devez les arrêter et les juger pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre, assassinats ciblés, pillage et destructions massives planifiées des patrimoines de l’Etat ainsi que des populations, les violations des accords de Libreville et de la Charte Constitutionnelle de Transition.

 

Chrétiens et musulmans marchez ensemble, le mercredi 25 décembre 2013 pour chasser DJOTODIA du pouvoir.

 

Chrétiens et musulmans cessez de vous entretuer. DIEU pour les chrétiens et ALLAH pour les musulmans est amour et miséricorde.

 

Rien ne doit diviser les Centrafricains qui n’attendent qu’un Président de la République compétent et éclairé pour jeter les bases de son développement.

 

Idris DEBY ITNO, Président du Tchad est désormais devant ses responsabilités de pyromane en RCA, il doit les assumer.

 

Centrafricaines, Centrafricains ressaisissez-vous, car DJOTODIA qui n’a aucune base et programme politique pour la RCA et son peuple vous divise pour régner, piller et assouvir sa soif du pouvoir.  

La MISCA comme la France sont venues pour vous protéger et sécuriser la RCA. Aidez la MISCA et la FRANCE à sécuriser notre pays qui n’existe plus, depuis que la coalition SELEKA a pris les pouvoirs de l’Etat, le 24 mars 2013.

 

Aucun développement ne peut se faire en République Centrafricaine sans la justice, la paix, la cohésion sociale et la concorde nationale. DJOTODIA doit démissionner où vous le chassez du pouvoir pour que la RCA renaisse de ses cendres et retrouver sa place dans le concert des nations pour sa prospérité et le bonheur de son PEUPLE uni dans l’amour, la fraternité et le travail.

 

Le Président du MDREC 

 

Démocrate Joseph BENDOUNGA    

 

 

Joseph Bendounga se dit avoir été menacé de mort

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com