Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 11:01

 

 

 

 

MOUVEMENT DE LIBERATION DE LA JEUNESSE CENTRAFRICAINE

 EUROPE-ASIE-AMERIQUE-MOYEN ORIENT-OCEANIE (MLJC EAAMOO)

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Bureau Fédéral du Mouvement de Libération de la Jeunesse Centrafricaine Europe-Asie-Amérique-Moyen Orient-Océanie (MLJC EAAMOO) est vivement consterné par les évènements  violents et barbares perpétrés à la fois par les Anti-Balaka et les éléments de l'ex-Séléka, depuis le jeudi 05 décembre 2013 à 04h30 en République Centrafricaine. En effet, la population Centrafricaine subit des exactions de toutes sortes : exécutions sommaires, assassinats, viols, vols, pillages à grande échelle, divers actes de vandalisme, de spoliation et d'extorsion de biens.

 

Tout d’abord, le MLJC EAAMOO condamne fermement ces actes barbares, humiliants et dégradants infligés à la population Centrafricaine. Le MLJC EAAMOO salue l'intervention militaire Française en Centrafrique, suite à la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité de l'ONU en date du 05 décembre 2013.

 

Par ailleurs, le MLJC EAAMOO rend un vibrant hommage aux Nations-Unies notamment à son Secrétaire Général Ban Ki Moon, à l'Union Européenne, à l'Union Africaine, à la CEEAC et à la CEMAC, sans oublier les ONG internationales humanitaires et tous les amis de la République Centrafricaine dont la mobilisation témoigne leur attachement aux valeurs humaines universelles.

 

En outre, les remerciements du MLJC EAAMOO vont tout particulièrement à l'endroit du peuple Français notamment au Président François Hollande, au Chef de la Diplomatie Française Laurent Fabius et au Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, pour leurs énergies déployées pour restaurer l’intégrité physique et la dignité humaine du peuple Centrafricain. L’histoire retiendra cette mobilisation diplomatique et l’opération militaire « Sangaris » de la France pour délivrer le peuple Centrafricain du chaos sécuritaire et humanitaire.

 

Enfin, le MLJC EAAMOO profondément épris de justice, tout en partageant les douleurs profondes de chacune des victimes, affirme avec force son soutien à la mise en place, par la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité de l'ONU, de la Commission Internationale d'Enquête, afin de faire la lumière sur les crimes épouvantables commis en Centrafrique depuis le 1er janvier 2013 d’une part, et subséquemment d’en poursuivre les auteurs devant les juridictions nationales et internationales compétentes d’autre part.

 

                                                               

                                                      Fait à Paris, le 08 décembre 2013

 

                                                       Pour le Bureau Fédéral du MLJC EAAMOO,

 

                                                                 Le Président Fédéral

 

 

 

                                                                 Gang-Bé NINGATA

 

 

 

  

MOUVEMENT DE LIBERATION DE LA JEUNESSE CENTRAFRICAINE

 EUROPE-ASIE-AMERIQUE-MOYEN ORIENT-OCEANIE (MLJC EAAMOO)

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Bureau Fédéral du Mouvement de Libération de la Jeunesse Centrafricaine Europe-Asie-Amérique-Moyen Orient-Océanie (MLJC EAAMOO) est vivement consterné par les évènements  violents et barbares perpétrés à la fois par les Anti-Balaka et les éléments de l'ex-Séléka, depuis le jeudi 05 décembre 2013 à 04h30 en République Centrafricaine. En effet, la population Centrafricaine subit des exactions de toutes sortes : exécutions sommaires, assassinats, viols, vols, pillages à grande échelle, divers actes de vandalisme, de spoliation et d'extorsion de biens.

 

Tout d’abord, le MLJC EAAMOO condamne fermement ces actes barbares, humiliants et dégradants infligés à la population Centrafricaine. Le MLJC EAAMOO salue l'intervention militaire Française en Centrafrique, suite à la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité de l'ONU en date du 05 décembre 2013.

 

Par ailleurs, le MLJC EAAMOO rend un vibrant hommage aux Nations-Unies notamment à son Secrétaire Général Ban Ki Moon, à l'Union Européenne, à l'Union Africaine, à la CEEAC et à la CEMAC, sans oublier les ONG internationales humanitaires et tous les amis de la République Centrafricaine dont la mobilisation témoigne leur attachement aux valeurs humaines universelles.

 

En outre, les remerciements du MLJC EAAMOO vont tout particulièrement à l'endroit du peuple Français notamment au Président François Hollande, au Chef de la Diplomatie Française Laurent Fabius et au Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, pour leurs énergies déployées pour restaurer l’intégrité physique et la dignité humaine du peuple Centrafricain. L’histoire retiendra cette mobilisation diplomatique et l’opération militaire « Sangaris » de la France pour délivrer le peuple Centrafricain du chaos sécuritaire et humanitaire.

 

Enfin, le MLJC EAAMOO profondément épris de justice, tout en partageant les douleurs profondes de chacune des victimes, affirme avec force son soutien à la mise en place, par la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité de l'ONU, de la Commission Internationale d'Enquête, afin de faire la lumière sur les crimes épouvantables commis en Centrafrique depuis le 1er janvier 2013 d’une part, et subséquemment d’en poursuivre les auteurs devant les juridictions nationales et internationales compétentes d’autre part.

 

                                                               

                                                      Fait à Paris, le 08 décembre 2013

 

                                                       Pour le Bureau Fédéral du MLJC EAAMOO,

 

                                                                 Le Président Fédéral

 

 

                                                                 Gang-Bé NINGATA

Communiqué de presse du MLJC

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com