Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 01:19

 

 

 

 

Bangui, 6 Nov. (ACAP) - Mme Mariène Kanga, chef de mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) en République Centrafricaine a annoncé que l’institution qu’elle représente entend renforcer sa coopération avec le gouvernement de la République Centrafricaine, par la mise en œuvre des projets déjà ficelés, au sortir de l’audience que lui a accordée le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération Internationale, M. Abdalla Kadre Assane, mercredi 6 novembre 2013 à Bangui.

 

L’objectif de la mission de la BAD à Bangui est de faire l’état des lieux la situation sécuritaire, politique, économique et sociale ; faire le point des effets du vandalisme sur le patrimoine de la BAD à la suite du changement du 24 mars dernier ; et également envisager l’exécution des projets déjà bouclés. 

  
Mme Mariène Kanga a fait savoir que la Banque Africaine de Développement avait des engagements de l’ordre de 96 milliards de francs en République Centrafricaine. Sur ce montant, environ 30 milliards de francs Cfa ont été déjà décaissés. Il reste 66 milliards de francs Cfa à décaisser. 

  
L’agenda des membres de la mission de la BAD en Centrafrique a prévu une rencontre avec le Premier ministre chef du gouvernement, les chefs des départements ministériels concernés par les projets de la BAD ; le représentant du Bureau Intégré des Nations-Unies en Centrafrique (BINUCA), le Programme des nations-Unies pour le Développement (PNUD), les agences du système des Nations-Unies, l’Union Européenne et la Société Civile. 

  
Profitant de leur séjour à Bangui, les membres de mission de la BAD procéderont à la revue du portefeuille de la BAD en RCA et examineront la signature du protocole d’Accord Projet multinational-conservation biodiversité en Afrique centrale, projet intéressant particulièrement le Ministère des Eaux et Forêts. 

  
Il convient de rappeler qu’au lendemain du changement politique intervenu en République Centrafricaine le 24 mars dernier, la Banque Africaine de Développement avait suspendu sa coopération avec le pays. 

Vers le renforcement de la coopération entre la Banque Africaine de développement et la Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com