Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 19:45

 

 

 

                                          COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Depuis le changement politique survenu le 24 mars 2013, une instabilité totale s’est installée en République Centrafricaine, mettant en mal l’unité nationale et l’honneur de la patrie. Dans un tel contexte, la ville de Bangui est transformée en théâtre de représailles où les ex-éléments de la coalition Séléka continuent de perpétrer de graves violations des droits de l’homme en toute impunité et ce, face à l’impuissance des forces de sécurité et surtout celle de l’Etat qui est pratiquement absent.

 

L’une des conséquences négatives de cet état de chose est l’assassinat d’un haut magistrat centrafricain, en la personne de Modeste Martineau BRIA et son garde du corps, qui ont été froidement abattus par d’anciens rebelles de la coalition séléka le dimanche 17 novembre 2013 à leur sortie d’un restaurant size au quartier Sica 2 de Bangui. Ce double crime odieux, qui est venu abréger, une fois encore, la vie de paisibles citoyens centrafricains, ne saurait que susciter l’indignation et la consternation de tous.

 

Pour sa part, la CRPS-SENEGAL saisit cette triste opportunité pour présenter à la famille éplorée et au corps de la magistrature centrafricaine, ses condoléances Républicaines. La CRPS-SENEGAL témoigne aussi sa solidarité aux magistrats qui ont décidé d’observer une grève d’un (01) mois pour contraindre les autorités nationales compétentes à s’engager dans la recherche et la punition des commanditaires de ce lâche assassinat.

Bien plus, la CRPS-SENEGAL estime que le droit à la vie, à la liberté, à la sécurité et à la prospérité est sacré et inviolable pour tout citoyen et doit être absolument défendu en République Centrafricaine.

 

Par ailleurs, la CRPS-SENEGAL ne saurait manquer de réaffirmer son soutien au Chef de l’Etat de Transition, au Premier Ministre et au Gouvernement de Transition, aux représentants du Conseil National de Transition, de la Société Civile et des Confessions religieuses pour leur implication agissante dans le processus de résolution de la crise en République Centrafricaine. Elle les exhorte à poursuivre leurs efforts pour trouver une solution appropriée afin de mettre un terme à la souffrance du peuple Centrafricain.

 

Enfin, la CRPS-SENEGAL recommande, d’une part, le recensement, le désarment, la démobilisation et la reconversion des éléments de la Séléka et, d’autre part, la mutualisation des actions de l’ONU, de l’UA et de la France pour le déploiement urgent d’une force internationale de maintien de la paix en République Centrafricaine.

 

Fait à Dakar, le 20 novembre 2013

L e Républicain Adrien KOUNDOU-ZALIA,

Président de CRPS-SENEGAL

 

RCA - Assassinat du magistrat : Communiqué de la CRPS Sénégal

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com