Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 12:57

 

 

 

Bangui, 5 Nov (ACAP) - Le Vice-Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), Tahir Guilid a envisagé avec optimiste l’avenir de la croissance économique de la République Centrafricaine, à cause de la réduction du nouveau taux directeur de la BEAC de 3,5% accordé aux Etats membres de la Communauté Economique de l’Afrique Centrale (CEMAC), lors de la réunion trimestrielle du Comité Monétaire Economique de la BEAC pour la Centrafrique, lundi 4 novembre 2013 à Bangui.


L’objectif de cette réunion est d’évaluer et projeter l’avenir de la croissance économique et monétaire de la République Centrafricaine. 


 Au sujet de la construction du siège de la BEAC à Bangui, M. Tahir Guilid a affirmé que le projet qui est en cours est conditionné par la sécurisation du pays, car aucune entreprise ne prendra pas de risque pour investir dans un pays où règne l’insécurité. 
  
Par ailleurs, le ministre des Finances et du Budget, Christophe Mbré-Maïdou, a d’emblée déclaré que la croissance économique de la République Centrafricaine est dans un état de relèvement progressif. 

  
Il a estimé que la sécurisation de la République Centrafricaine permettra aux partenaires au développement de revenir investir. 


Justifiant ses propos, le ministre Mbré-Maïdou a assuré que le gouvernement centrafricain, avec l’appui de la Force Multinationale de l’Afrique Centrale (FOMAC) sécurise le corridor Béléko-Bangui, ce qui à contribué à une légère hausse des recettes fiscalo-douanières. Car, la fréquence des véhicules en provenance de Béloko est passée de 200 à 700 véhicules et les recettes ont atteint 2 milliards par mois au lieu de 1,5 milliards qu’auparavant. 

  
Il a relevé qu’actuellement la masse salariale se chiffre à 4,5 milliards par mois pour les fonctionnaires et agents de l’Etat, et 1,5 milliards de trimestre pour les pensions des fonctionnaires retraités. 

Le Vice-Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale Tahir Guilid se dit optimiste quant à la croissance économique et monétaire de la Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com