Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 00:26

 

 

 

 

http://www.agenceecofin.com

 

(Agence Ecofin) dimanche, 10 novembre 2013 03:01- Longuement négocié, l’accord de libre circulation des personnes au sein de l'espace CEMAC devait garantir, au 1er janvier 2014, la suppression des visas et l'instauration d'un passeport biométrique commun au Gabon, Congo, Cameroun, Centrafrique, Tchad et Guinée équatoriale.

 

Le Gabon, longtemps opposé à cet accord, avait fini par accepter de jouer le jeu de l’intégration, en dépit de son niveau moyen de revenus sensiblement supérieur à celui de ses voisins camerounais et congolais.

 

Malheureusement cette belle harmonie aura été de courte durée : Malabo vient d’annoncer que, finalement, le gouvernement équato-guinéen n’appliquera pas l’accord : « Le gouvernement de la Guinée équatoriale constate ces jours-ci une situation (...) de préoccupation qui prévaut parmi les habitants équato-guinéens par rapport à l'entrée en vigueur de cet accord. »

 

Selon l’agence officielle d’information du pays de Teodoro Obiang Nguema), la population équato-guinéenne craindrait « une immigration massive » en provenance des pays de la CEMAC les moins nantis. Une explication qui peine à convaincre puisque la première provenance des immigrés de Guinée équatoriale est le Nigéria, qui ne fait pas partie de la CEMAC mais de la CEDEAO, un espace qui, lui, a déjà adopté la libre circulation en son sein...

La Guinée équatoriale fait capoter l’accord de libre circulation de la CEMAC

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com