Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 22:36

 

 

Yasser Arafat serait bien mort empoisonné au polonium en 2004, ont indiqué mercredi la chaîne d'information Al Djazira et sa veuve Souha. Elles se basent sur le rapport de l'Institut de radiophysique de Lausanne, qui a analysé la dépouille de l'ancien dirigeant palestinien, décédé en 2004 à Paris.

 

"Les résultats soutiennent modérément l'hypothèse que la mort a été la conséquence d'un empoisonnement au polonium-210", selon le texte du rapport diffusée par la chaîne qatarie. La certitude atteindrait 83%."Il s'agit d'un vrai crime, d'un assassinat politique", a commenté à Paris Souha Arafat, qui dit avoir reçu un rapport de l'Institut de Lausanne.

 

Ce rapport "confirme tous nos doutes", a-t-elle ajouté après avoir rencontré des experts suisses, l'une des trois équipes de légistes chargés d'effectuer des examens.

 

Beaucoup d'ennemis

 

Souha Arafat n'accuse aucun pays ou individu en particulier, mais souligne que le chef historique de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP) avait beaucoup d'ennemis.

 

De leur côté, les juges français chargés d'une enquête pour assassinat n'ont pas encore reçu le résultat des expertises effectuées par des légistes français après l'exhumation du corps, a-t-on appris auprès du parquet de Nanterre.

 

Le corps de Yasser Arafat avait été exhumé en novembre 2012 à Ramallah. Une enquête pour assassinat avait été confiée quelques mois plus tôt à trois juges d'instruction de Nanterre après l'annonce par l'Institut de radiophysique de Lausanne de la découverte d'une quantité anormale de polonium sur des effets personnels.

 

Courte et mystérieuse maladie

 

Yasser Arafat est décédé à l'âge de 75 ans après une courte et mystérieuse maladie, le 11 novembre 2004. Aucune autopsie n'avait été pratiquée à l'époque, à la demande de sa veuve.

 

Une vingtaine de prélèvements ont été effectués après l'exhumation et des échantillons distincts ont été confiés à des équipes de médecins légistes français et suisses, ainsi qu'à une équipe d'experts russes, invités par les Palestiniens à aider à l'examen.



(ats / 06.11.2013 18h35)

L'empoisonnement de Yasser Arafat confirmé à 80%

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com