Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 14:33

 

 

 

L’actrice Mia Farrow s’inquiète pour la population de la République centrafricaine

 

jeudi 14 novembre 2013 à 11 h 31 HNE Radio-Canada avec Associated Press

 

Mia Farrow, ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF, a décrit jeudi la République centrafricaine comme un État défaillant au bord du génocide.

 

L'actrice et militante américaine, célèbre grâce aux films Rosemary's baby et Hanna et ses sœurs, vient de rentrer d'un voyage d'une semaine dans ce pays. Elle a jugé son gouvernement inutile et déclaré que le monde n'y accordait pas assez d'attention.

 

Elle croit que les germes d'un génocide sont présents au pays, faisant ainsi écho à une évaluation de responsables de l'ONU.

 

Elle a déclaré à des journalistes au siège européen de l'ONU, à Genève, qu'il s'agissait d'une population abandonnée parce que le monde avait détourné les yeux.

 

Mia Farrow a montré des images de dessins d'enfants qu'elle a prises montrant des hommes tirant sur les gens. Elle y a vu le reflet de l'anarchie et du massacre de civils qui, selon elle, touchent particulièrement les femmes et les enfants.

 

Elle estime qu'il faudra une intervention de haut niveau et une force autorisée par l'ONU avec un mandat plus fort pour maîtriser le chaos en République centrafricaine.

 

 

Mia Farrow lance un appel pour la Centrafrique au bord du génocide

 

http://www.arcinfo.ch  14.11.13, 19:23

 

L'ambassadrice de l'UNICEF Mia Farrow a lancé jeudi à Genève un appel à agir immédiatement pour empêcher une catastrophe humanitaire en Centrafrique. Elle a affirmé que le pays est au bord d'un génocide.

 

"Les violences et l'instabilité échappent à tout contrôle", a déclaré à la presse Mia Farrow de retour d'un voyage d'une semaine en Centrafrique, dont trois jours à Bossangoa. Selon l'actrice et activiste, les germes sont présents pour un génocide.

 

Elle a déploré que le monde ait abandonné cette population et détourne les yeux de ce conflit. Elle a estimé qu'il faudra une intervention de haut niveau et une force autorisée par l'ONU avec un mandat plus fort pour maîtriser le chaos en République centrafricaine.

 

Les femmes et les enfants paient le prix le plus élevé pour les combats qui ont fait 400'000 déplacés depuis le début de l'année, selon l'ONU.

 

Témoignages d'enfants

 

Mia Farrow a rapporté des récits d'enfants témoins de la mort de leurs pères, de leurs frères et de leurs oncles. Elle a montré des dessins d'enfants avec des hommes tirant sur les gens.

 

L'actrice américaine est ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF depuis l'année 2000. Elle s'est déjà rendue en Centrafrique en 2007 et 2008. Pour l'UNICEF, elle a également visité l'Angola, le Cameroun, la Guinée, Haïti, le Liban, le Nigeria, l'Ouganda, la République démocratique du Congo, le Tchad et le Soudan.

 

Source: ATS

L’actrice Mia Farrow s’inquiète pour la population de la République centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com