Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 08:06

 

 

 

 

Bangui, 21 Oct (ACAP – Le ministre de la Sécurité, de l’Immigration Emigration et de l’Ordre Public, Josué Binoua a redéfini les principes et les orientations du gouvernement en matière de politique de sécurité intérieure du pays pendant la transition, lors du grand rapport, samedi 19 octobre 2013, à Bangui. 

 

Le but de grand rapport est d’instruire les forces de sécurité intérieures notamment la gendarmerie nationale et la police centrafricaine sur leur mission dévolue par l’article 44 de la Charte constitutionnelle de transition, qui stipule entre autres la restauration de la paix et la sécurité des personnes et des biens, et de veiller à la protection des populations civiles à travers tout le territoire national. 

  
Selon le ministre Josué Binoua, la police centrafricaine et la gendarmerie nationale dont le placement sous l’autorité du ministère de la Sécurité publique répond à un besoin opérationnel et un objectif de performance. Le personnel de la gendarmerie conserve en revanche le statut militaire. Cette spécificité permet à la gendarmerie nationale de constituer un élément de continuité de l’action de l’Etat avec le domaine de la défense.

 
S’agissant de la dichotomie entre force armée et force de sécurité intérieure, le ministre Josué Binoua a rappelé que la défense opérationnelle du territoire constitue la mission essentielle des forces armées. Ces forces armées ne peuvent intervenir pour maintenir ou rétablir l’ordre public qu’exceptionnellement et sur réquisition de l’autorité publique, sauf lorsque l’Etat de siège ou l’Etat d’urgence est décrété. 
  
Cependant, a-t-il précisé, pour veiller à la tranquillité publique, l’Etat dispose à titre principal de force de sécurité intérieure. 


Enfin de terminer, le ministre Josué Binoua a également rappelé les trois missions principales qui constituent l’essence de l’action de la gendarmerie nationale notamment : la mission de police judiciaire ; la mission de police administrative et la mission de police militaire. 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com