Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 22:24

 

 

 

 

L'auteur du coup d'Etat du 22 mars 2012 qui a plongé le Mali dans la crise, Amadou Sanogo, a été convoqué par la justice de son pays, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie malienne et de source judiciaire. Il doit comparaître pour des violences imputées à ses hommes.

 

"La gendarmerie a reçu jeudi de la justice malienne une convocation adressée au général Amadou Sanogo. Selon la procédure, la convocation sera adressée au ministère malien de la Défense qui, à son tour, informera le général Sanogo de la convocation", a indiqué une source à la gendarmerie de Bamako. Celle-ci n'a pas pu dire quand M. Sanogo devra se présenter devant un juge.

 

Une source judiciaire a confirmé l'information et a précisé que cette convocation concernait "notamment les morts de la dernière mutinerie contre lui". Amadou Sanogo serait aussi interrogé "sur toutes les violences de ces derniers temps", dont ses hommes sont accusés.

 

Histoire de promotions

 

Début octobre, d'anciens compagnons de M. Sanogo, promu directement en août du grade de capitaine à celui de général, avaient mené une fronde à Kati, son ancien quartier général situé près de Bamako. Ils avaient réclamé eux aussi des promotions, obligeant l'armée régulière à intervenir pour prendre le contrôle des lieux.

 

Des proches du général Sanogo sont soupçonnés d'avoir réprimé des soldats qui s'étaient alors opposés à lui. Mi-octobre, des familles de militaires avaient affirmé avoir découvert dans la caserne de Kati et ses alentours les corps d'au moins trois de leurs parents soldats.



(ats / 31.10.2013 20h36)

 

 

 

Mali: Amadou Sanogo, auteur du putsch de mars 2012, convoqué par la justice


BAMAKO - L'auteur du coup d'Etat du 22 mars 2012 qui a plongé le Mali dans la crise, Amadou Sanogo, a été convoqué par la justice de son pays pour des violences imputées à ses hommes, a appris jeudi l'AFP auprès de la gendarmerie malienne et de source judiciaire.

La gendarmerie a reçu jeudi de la justice malienne une convocation adressée au général Amadou Sanogo. Selon la procédure, la convocation sera adressée au ministère malien de la Défense qui, à son tour, informera le général Sanogo de la convocation, a indiqué une source à la gendarmerie de Bamako qui n'a pas pu dire quand M. Sanogo devra se présenter devant un juge.

Une source judiciaire a confirmé l'information et a précisé que cette convocation concernait notamment les morts de la dernière mutinerie contre lui, ajoutant qu'il serait aussi interrogé sur toutes les violences de ces derniers temps, dont ses hommes sont accusés.

Début octobre, d'anciens compagnons de Sanogo, promu directement en août du grade de capitaine à celui de général, avaient mené une fronde à Kati, son ancien quartier général situé près de Bamako, pour réclamer eux aussi des promotions, obligeant l'armée régulière à intervenir pour prendre le contrôle des lieux.

Des proches du général Sanogo sont soupçonnés d'avoir réprimé des soldats qui s'étaient alors opposés à lui.

Mi-octobre, des familles de militaires, interrogées par l'AFP, avaient affirmé avoir découvert dans la caserne de Kati et ses alentours les corps d'au moins trois de leurs parents soldats.

Dans les mois qui ont suivi le coup d'Etat de mars 2012, la caserne de Kati, qu'Amadou Sanogo a dû quitter il il y a quinze jours, a été le lieu de nombreuses exactions commises par ses hommes contre des militaires considérés comme fidèles au président renversé alors, Amadou Toumani Touré.

Le coup d'Etat avait précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes islamistes armés qui l'ont occupé pendant neuf mois avant d'en être en partie chassés par une intervention militaire internationale initiée par la France en janvier et toujours en cours.


(©AFP / 31 octobre 2013 19h54) 

Le putschiste Amadou Sanogo convoqué par la justice malienne

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com