Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 19:40

 

 

 


par John Irish

 

PARIS 10/10/13 17:20 (Reuters) - L'ancien président centrafricain François Bozizé, déposé en mars par les rebelles de la Séléka, a quitté la France et se trouve actuellement en Afrique de l'Est où il tente de recueillir des soutiens, a-t-on appris jeudi de source diplomatique française.

 

L'ancien chef de l'Etat, qui a dirigé le pays pendant dix ans, s'était réfugié au Cameroun en mars après la prise de la capitale Bangui par les rebelles.

 

Il avait ensuite rejoint la France fin juillet, via un visa de trois mois, d'où il avait annoncé la création du Front pour le retour de l'ordre constitutionnel en Centrafrique (Frocca) pour "suivre de près et dénoncer tout ce qui se passe au pays".

 

"Il n'est plus en France", a dit à Reuters jeudi une source diplomatique française. "On l'a annoncé en Ethiopie, à Juba (Soudan du Sud), à Kampala (Ouganda). Selon nos informations, il se balade dans cette partie de l'Afrique."

 

"Il est plutôt du côté de l'Afrique de l'Est à chercher peut-être des soutiens dans le jeu compliqué Nord-Sud Soudan, Ouganda-Soudan", a précisé cette source.

 

Si l'Ouganda entretient des relations étroites avec le Soudan du Sud - Kampala a soutenu l'indépendance de Juba -, ses relations avec le Soudan sont nettement plus fraîches. Les autorités ougandaises accusent notamment le Soudan de soutenir l'Armée de résistance du Seigneur qui terrorise la région.

 

INFLUENCE LIMITÉE

 

La Centrafrique est plongée dans le chaos depuis que les ex-rebelles musulmans de la Séléka se sont emparés de la capitale en mars, dernier coup d'Etat en date dans l'histoire de ce pays qui reste l'un des plus pauvres du monde en dépit de ses richesses minières.

 

Une soixantaine de personnes ont encore été tuées dans des affrontements religieux entre milices locales d'auto-défense et anciens rebelles, selon des témoins et un responsable local.

 

En France, François Bozizé s'était largement exprimé dans les médias, se déclarant notamment prêt à reprendre le pouvoir si l'occasion se présentait.

"Bozizé essaye de nous faire croire que c'est lui qui est derrière la manoeuvre (des groupes d'auto-défense qui affrontent la Séléka) et contrôle tout mais je pense que son influence sur les choses est limitée", estime la source diplomatique.

 

"Simplement les gens s'organisent pour se défendre, c'est ça le problème, parce que du coup eux-mêmes commettent des exactions contre les musulmans et on est dans un cercle vicieux."

 

La France, dont le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius se rend à Bangui dimanche, presse la communauté internationale d'agir dans le dossier centrafricain en adoptant une résolution au Conseil de sécurité de l'Onu dont le vote est prévu ce jeudi.

 

"Le texte demande au secrétaire général des Nations unies un rapport sur ce qui se passe en RCA proposant des options", a dit à Reuters un diplomate français. "Il a 30 jours pour rédiger ce rapport."

 

"Cela se fait au moment que la France tire la sonnette d'alarme, enfin on a l'impression d'être un petit peu entendus et de pouvoir arriver à quelque chose", a-t-elle ajouté.

 

Paris espère faire voter une deuxième résolution d'ici décembre qui apporterait un soutien de l'Onu à une force menée par l'Union africaine qui deviendrait ensuite une mission de maintien de la paix sous l'égide de l'Onu.

 

La situation en RCA sera au menu des discussions entre les présidents français François Hollande et sud-africain Jacob Zuma, qui se rencontrent lundi à Pretoria.

 

Avec Elizabeth Pineau, et Daniel Flynn à Dakar, édité par Marine Pennetier



(c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp

L'ex-président centrafricain Bozizé a quitté la France

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com