Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 11:45

 

 

 

RFI lundi 17 juin 2013 à 11:16

 

Le New York Forum Africa s'est clôt le dimanche 17 juin. La deuxième édition de ce rendez-vous regroupait chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac), chefs d’entreprises, acteurs techniques ou financiers, acteurs de la société civile africaine, avec pour objectif en ce qui concerne le continent africain en pleine croissance de « transformer les opportunités en réalités concrètes ».

 

En matière de concrétisation, le rendez-vous organisé par l’homme d’affaires franco-marocain Richard Attias, le New York Forum Africa, s’est conclu sur certains accords comme par exemple la création d’un pôle de commercialisation des produits pétroliers raffinés à Port-Gentil, un partenariat entre l’Etat et la société de négoce suisse Gunvor. La création d’un pôle commercial et hôtelier pris sur la mer à Libreville, a également été signée avec la société chinoise China Harbour Engineering.

 

Des actes concrets

 

Autant d’actes concrets conclus entre débats et échanges sur la croissance et le développement du continent ; mais, depuis sa naissance, le New York Forum Africa doit aussi composer avec un contre-forum, organisé par des membres de la société civile et l’opposition gabonaise. Des contestataires qui s’émeuvent, du coup, de cette grande messe médiatique et économique - deux milliards de francs Cfa, trois millions d’euros - déboursés par l’Etat gabonais, ce qui suscite à Libreville, un vaste débat. Un contre-forum qui témoigne du paradoxe ou des divergences de vue qui existent entre ceux qui s’émerveillent à juste titre du potentiel du continent, et ceux qui, à juste titre également, continuent de se demander jusqu’où ira leur propre misère.

 

 

 

COMMUNIQUE

 

Clôture du New York Forum Africa autour du lancement d’un fonds jeunesse contre le chômage

 

Les trois jours d’échanges entre décideurs économiques et politiques internationaux ont débouchés sur des mesures concrètes

 

LIBREVILLE, Gabon, 17 juin 2013/ -- En clôture de la 2ème édition du New York Forum Africa, qui se tient dans la capitale gabonaise depuis le 14 juin, le président Ali Bongo Ondimba, hôte de l’événement, a annoncé la création du Fonds « Train My Generation » pour la formation la formation des jeunes dans des secteurs clés de l’économie africaine. Les trois jours d’échanges entre décideurs économiques et politiques internationaux ont débouchés sur des mesures concrètes.

 

 

Au total plus de 1500 participants et 7 chefs d’Etat ont pris part à la deuxième édition du New York Forum Africa qui s’est tenu du 14 au16 juin 2013 à Libreville au Gabon. Avec parmi ses objectifs principaux la promotion d’un développement économique inclusif bénéficiant aux jeunes africains, la création d’emplois pour le développement d’un tissu de PME africaines et la  construction des partenariats gagnant-gagnant avec les investisseurs internationaux, la deuxième édition New York Forum Africa a été à la hauteur des espérances. « Aussi bien au niveau économique que politique des engagements concrets ont été pris », s’est réjoui Richard Attias, fondateur et organisateur du Forum. Des contrats de grandes envergures ont en effet été signés dans l’éducation, l’audiovisuel, l’aménagement urbain et l’agriculture. Un accord stratégique avec le géant suisse Gunvor du négoce pétrolier qui débutera dès septembre 2013 permettra particulièrement la création d’un hub énergétique sur toute la façade atlantique de l’Afrique.

 

Lors de l’allocution finale du New York Forum Africa 2013 (http://www.ny-forum-africa.com), en présence du Président ivoirien Alassane Ouattara, le président gabonais s’est félicité de voir « tous les indicateurs attester de la capacité du continent à construire son avenir et à être une attraction mondiale ». « Nous soutenons tous les projets qui s’intègrent à notre stratégie et à notre processus de développement ». Plaidant pour un combat sans concession contre la corruption, Ali Bongo Ondimba a souligné l’engagement du Gabon pour créer un environnement des affaires de classe internationale.

 

Un Fonds pour l’emploi des jeunesse en partenariat avec la CEMAC et le New York Forum Institute

 

En écho aux propos prononcés dès la première journée par le fondateur et l’organisateur du Forum, Richard Attias (« si nous nous engageons avec tant de passion, c’est pour une seule raison : les jeunes  africains »), le président Bongo Ondimba qui avait appelé hier les Africains à« être des acteurs et non plus de spectateurs » de leur développement, a annoncé la création du Fonds « Train My Generation » destiné à soutenir l’emploi de la jeunesse face à la montée préoccupante du chômage des jeunes en Afrique, en partenariat avec la Fondation «  The New York Forum Institute » et de concert avec les états de la CEMAC. Sur un total de 200 millions de dollars alloués à ce fonds, 50 millions de dollars seront mis à disposition par les pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) : la décision a été prise lors du sommet extraordinaire convoqué à Libreville le 14 juin en marge du New York Forum Africa. Dans un domaine aussi stratégique pour le futur du continent, toutes les énergies seront mobilisées, du secteur privé aux institutions financières internationales.

 

Cette initiative va être aussitôt présentée au prochain sommet du G8 qui débutera 17 juin en Grande-Bretagne.

 

Vers une intégration régionale bénéfique pour les citoyens et l’économie de la CEMAC

 

Le sommet extraordinaire des 6 chefs d’état de la CEMAC (Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, République du Congo et Tchad), que le Gabon avait convoqué en marge du New York Forum Africa, avait également accouché d’une avancée majeure dans le long processus d’intégration régionale : le 1er janvier 2014 sonnera la fin des visas pour les citoyens gabonais, camerounais, équato-guinéens, centrafricains et tchadiens désirant voyager au sein de la Communauté. Une évolution importante, attendue par de nombreux commerçants et par les familles d’Afrique centrale. Pour les 6 chefs d’Etat, « le but est de créer de nouveaux débouchés pour que les prochaines générations puissent pleinement bénéficier de leur potentiel ». Ces deux initiatives politiques et économiques  majeurs vont être aussitôt présentées au prochain sommet du G8 qui débutera le 17 juin en Grande-Bretagne.

 

Rendez-vous est pris pour mesurer les avancées des initiatives engagées au prochain du New York Forum Africa 2014.

 

Distribué par l'Organisation de la Presse Africaine pour Richard Attias & Associates.

 

 

Founded & Produced by RICHARD ATTIAS & ASSOCIATES

Under the High Patronage of H.E. ALI BONGO ONDIMBA

In collaboration with THE GOVERNMENT OF GABON

 

 

À propos du New York Forum

Le New York Forum® a été créé selon la conviction que le monde des affaires est arrivé à une croisée des chemins. Il est indispensable d’envoyer un message d’optimisme fort concernant l’avenir de l’économie mondiale, de travailler pour redéfinir la gouvernance d’entreprise, de créer de la valeur à long terme et de réinventer les modèles d’entreprise en réunissant l’ensemble des acteurs de l’économie. Notre objectif se concentre sur le renforcement du lien entre croissance économique et création d’emplois, sur l’importance des villes en tant que moteurs essentiels de dynamisme et d’innovation, sur les défis qu’il incombe aux chefs d’entreprise d’affronter dans un contexte de volatilité et d’incertitude, et sur les opportunités distinctes créées par la croissance des économies émergentes. http://www.ny-forum.com

 

 

À propos de Richard Attias & Associates

Richard Attias & Associates est une agence de conseil en communication stratégique qui conçoit et développe des initiatives uniques et des plateformes thématiques internationales. Notre mission est d'assister les décideurs, les entreprises et les Etats à développer leur influence à l'échelle mondiale, à catalyser l'innovation et à participer à l'échange d'idées dans un contexte global.

Richard Attias est reconnu comme étant le rassembleur de l’«élite pensante». Il a été le producteur exécutif des sommets du World Economic Forum, et notamment du Forum de Davos, pendant 15 ans. Il est aussi le co-fondateur de la Clinton Global Initiative (CGI) et de la Conférence des Prix Nobels.

Avec son siège à New York et des bureaux à Paris, Dubaï, Casablanca et Pékin, Richard Attias & Associates a comme mission principale d’inciter les décideurs politiques et économiques à l’action. Dans cette optique, nous développons des initiatives internationales à travers le New York Forum Institute, fondation à but non lucratif,  afin de faciliter les investissements et impacter positivement la croissance économique et la création d’emplois.

Richard Attias & Associates a récemment conçu de nombreuses initiatives, parmi lesquels le New York Forum, le New York Forum AFRICA, Doha GOALS, le Global Food Security Forum, les conférences du New York Times "Schools for Tomorrow", "Energy for Tomorrow" et "DealBook" ainsi que les Assemblées Générales de la Banque Africaine de Développement à Marrakech. Richard Attias & Associates organisera également les prochains Jeux Africains à Brazzaville en 2015.

 Fin du New York Forum Africa 2013 au Gabon: des espoirs et des aigreurs (RFI)
 Fin du New York Forum Africa 2013 au Gabon: des espoirs et des aigreurs (RFI)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com